Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Ahold Delhaize : Le quatrième trimestre dopé par les ventes en ligne, prévisions prudentes pour 2021

mercredi 17 février 2021 à 11h02
Marché : Ahold Delhaize: Le quatrième trimestre dopé par les ventes en ligne, prévisions prudentes p

par Anthony Deutsch

AMSTERDAM (Reuters) - Le distributeur belgo-néerlandais Ahold Delhaize, un des principaux opérateurs de chaînes de supermarchés aux États-Unis et en Europe, a fait état mercredi d'un bond de ses ventes au quatrième trimestre, grâce à une hausse des commandes en ligne pendant la pandémie de coronavirus.

Il a toutefois signalé que la crise sanitaire due au coronavirus continuait à créer une incertitude "significative" au cours de cette année et a prévenu qu'un effet de calendrier, lié à l'intégration dans les comptes d'une semaine en moins par rapport à 2020, aurait un "impact" sur les résultats de cette année.

A la Bourse d'Amsterdam, l'action Ahold Delhaize perdait plus de 3% dans la matinée.

Le groupe a vu ses ventes augmenter de 18% au cours du trimestre clos le 31 décembre dernier pour atteindre 19,6 milliards d'euros, dépassant ainsi les 18,5 milliards estimés dans le consensus compilé par l'entreprise.

Le résultat d'exploitation sous-jacent pour la période s'est élevé à 811 millions d'euros, également en dessus d'une prévision de 771 millions d'euros.

Les ventes nettes en ligne ont enregistré un bond de 84% à 2,6 milliards d'euros, avec des progressions de 129% aux États-Unis et de 73% en Europe.

"Quand on évoque ce que nous faisons, sur les plateformes de produits alimentaires et non alimentaires, c'est une forte croissance sur tous les fronts", a déclaré la directrice financière du groupe, Natalie Knight.

Ahold s'attend à ce que la croissance des ventes en ligne continue à l'emporter sur celle des ventes traditionnelles en 2021.

"Nous sommes convaincus que les ventes en ligne continueront de croître très fortement à l'avenir. Nous prévoyons une croissance de 30% en 2021, dont 60% aux États-Unis", a estimé Natalie Knight.

Le groupe mise sur les investissements réalisés au cours de 2020 dans les réseaux de distribution et les points de retrait des commandes en ligne, ainsi que dans d'autres domaines pour accroître ses capacités et augmenter encore les ventes.

"C'est parce que nous savons que l'année dernière, une grande partie de la croissance était encore entravée par les capacités (...) que nous continuons à les renforcer, donc nous sommes très confiants que la tendance va se poursuivre", a déclaré la directrice financière.

Les ventes du site néerlandais de e-commerce Bol.com, qui opère en Belgique, aux Pays-Bas et au Luxembourg, devraient atteindre cinq milliards d'euros pour la première fois en 2021.

"L'année dernière, notre objectif était de 3,5 milliards, nous avons atteint 4,3 milliards. Maintenant, pour 2021, nous allons franchir la barre des 5 milliards", a dit Natalie Knight.

Pour l'année en cours, la marge d'exploitation sous-jacente devrait être d'au moins 4% et le bénéfice sous-jacent par action augmentera entre 5% et 10% par rapport à 2019.

(Version française Diana Mandiá, édité par Blandine Hénault)

Copyright © 2021 Thomson Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+320.30 % vs +16.33 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat