Bourse > Actualités > Informations sociétésffrfrfr > Linde : De nouveau pénalisé par les effets de changes

Linde : De nouveau pénalisé par les effets de changes

tradingsat

(CercleFinance.com) - De nouveau, les effets de changes ont pesé sur les comptes du groupe allemand Linde, le numéro un mondial des gaz industriels et médicaux. Au 1er trimestre, il a enregistré un recul de 8,8% de son résultat net part du groupe à 290 millions d'euros (1,56 euro par action). Les prévisions ont néanmoins été confirmées par le directeur général Wolfgang Reitzle, qui va maintenant céder sa place en partant chez Holcim.

Sur le marché boursier allemand où le DAX perd 0,4%, l'action Linde recule de 1,2% à 146,6 euros.

Sur la période, les ventes du groupe allemand et grand concurrent du français Air Liquide ont progressé en données publiées de 1,5% à 4,04 milliards d'euros. Les devises ont réduit ce chiffre de 215 millions : hors changes, la progression serait donc de 7,3%.

Ce qui Linde appelle son résultat opérationnel, mais qui correspond plutôt à l'excédent brut d'exploitation, se tasse en données publiées de 2,7% à 927 millions, en raison également des changes (- 51 millions). La marge revient donc de 23,9 à 22,9%. Hors effet devises, cet agrégat aurait progressé de 2,8%.

Le cash-flow opérationnel s'est cependant accru de 13,8% à 594 millions d'euros.

Le directeur général, Wolfgang Reitzle, évoque 'un début d'exercice plutôt modeste'. 'La reprise économique est tout sauf soutenue. Les parités de changes ont de nouveau eu un effet négatif sur nos performances financières', a-t-il ajouté.

Néanmoins, les objectifs déjà fournis au titre de 2014 ont été confirmés. 'Après ajustement des variations de changes, nous nous attendons cette année à une robuste croissance de nos ventes et à une amélioration modérée du résultat opérationnel', a déclaré Wolfgang Reitzle.

C'était là la dernière intervention de M. Reitzle en tant que patron de Linde. Il a effectivement accepté le poste de président du conseil d'administration de Holcim, ce qui est effectif depuis fin avril, ainsi que le futur poste de président de Lafarge Holcim, une fois que les deux cimentiers auront fusionné.



Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...