Bourse > Actualités > Informations sociétés > Linde : Confirme ses prévisions malgré les devises

Linde : Confirme ses prévisions malgré les devises

tradingsat

(CercleFinance.com) - Linde a vu son résultat net part du groupe se tasser de 5,4% au 1er semestre à 624 millions d'euros (3,35 euros par action). Le géant allemand des gaz industriels et médicaux a en effet été lourdement pénalisé par les effets de changes, quand la croissance des volumes est restée relativement modérée. Les prévisions 2014 ont cependant été confirmées.

Alors que l'indice DAX 30 reste stable sur le marché boursier allemand, tout comme le titre Air Liquide à Paris, l'action Linde se tasse de 0,5%.

Sur la période, les ventes sont restées inchangées en données publiées, à 8,2 milliards d'euros. Les effets de changes (dollar australien, dollar américain, rand sud-africain notamment) ont lourdement pesé puisqu'à devises constantes, la hausse atteindrait 5,6%.

Le CA de la principale division, Gaz, recule en données publiées de 2,8% à 6,8 milliards d'euros. Hors changes, la variation serait de + 3,2%, et à données comparables (soit notamment effet de prix du gaz), de 2,7%. Ce que Linde appelle le “résultat opérationnel”, mais qui dans les faits correspond plutôt à l'excédent brut d'exploitation (EBITDA, selon l'acronyme anglais), s'est tassé de 2,7% à 1,9 milliard (+ 2,5% à changes constants), soit une marge stable de 27,3%.

L'activité de la division Ingénierie, qui schématiquement construit les usines et autres unités de séparation d'air découlant des contrats de Linde, s'est accru de 13,6% à 1,4 milliard d'euros. Mais son résultat opérationnel s'est tassé et la marge est revenue de 11,9 à 9,9%, en ligne avec l'objectif annuel de l'ordre de 10%. Son carnet de commandes est revenu de 4,5 milliards d'euros à fin décembre 2013 à 4,1 milliards au 30 juin, un niveau jugé “toujours très élevé”.

Au niveau de l'ensemble du groupe, ce que Linde appelle son 'résultat opérationnel' a baissé de 3,6% à 1,9 milliard d'euros, soit une marge en baisse de 90 points de base à 23,1%.

A changes constants, ce 'résultat opérationnel' aurait progressé de 1,7%, les devises l'ayant pénalisé à hauteur de 101 millions d'euros. L'ajustement des prix de contrats dans le domaine de la santé a également pesé.

En guise de perspectives, Linde prévoit toujours, hors effets de changes, une 'robuste' croissance du chiffre d'affaires cette année et 'une amélioration modérée du résultat opérationnel'.

Chez Nomura, les analystes relèvent que la croissance de la branche Gaz de Linde au 2e trimestre (+ 2,4%) manque leur prévision (+ 2,7%) et, à peu de choses près, le consensus (+ 2,5%). Il soulignent aussi que les concurrents du groupe, comme les américains Air Products et Praxair et le français Air Liquide, ont été nettement plus dynamiques sur la même période. En revanche, la marge de la division Gaz du groupe allemand s'avère un peu plus élevée que prévu.

Le conseil de Nomura sur l'action Linde reste neutre avec une cible de 164 euros.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI