Bourse > Actualités > Informations sociétés > Linde : Chute de 12% à Francfort sur un avertissement

Linde : Chute de 12% à Francfort sur un avertissement

tradingsat

(CercleFinance.com) - Linde, le géant allemand des gaz industriels et médicaux, a révisé en baisse hier soir ses prévisions à moyen terme formulées à horizon 2017. Principales raisons invoquées : la révision en baisse des prévisions de croissance mondiale et la baisse des tarifs des gaz médicaux aux Etats-Unis. L'action Linde accuse le coup : à la Bourse de Francfort, elle chute de matin de l'ordre de 12% à 146 euros, tenant ainsi la tête des plus fortes baisses de l'indice DAX 30.

A la Bourse de Paris, le leader français du secteur, Air Liquide, qui une fois l'acquisition de l'américain Airgas bouclée redeviendra le numéro un mondial, perd 2,6% à 112,5 euros.

Le groupe de Munich indique tout d'abord que son objectif de résultat d'exploitation de 4,5 à 4,7 milliards pour 2017 n'est “plus atteignable”, la fourchette visée allant désormais de 4,2 à 4,5 milliards d'euros. Idem pour l'objectif de rentabilité des capitaux propres employés (ROCE), dont la cible passe de 11%-12% à 9%-10%.

Principales raisons invoquées : “une conjoncture substantiellement différente à celle d'octobre 2014, lorsque ces prévisions avaient été formulées”, écrit le groupe. Linde argumente que les projections de croissance de la demande pour les gaz industriels ont été “significativement” réduites dans l'intervalle.

“De plus, les baisses de tarifs imposées par l'Etat américain (dans le domaine des gaz médicaux, ndlr) pour 2016 et 2017 devraient peser plus fortement qu'il ne l'était initialement prévu”, ajoute la direction.

Enfin, la contribution opérationnelle de la division Ingénierie (qui schématiquement fabrique les unités de séparations d'air) s'annonce également inférieure aux projections antérieures, en raison d'un carnet de commandes qui devrait se révéler moins fourni que prévu : la faiblesse des prix du pétrole à moyen terme devrait inciter certains clients à l'attentisme, indique la direction.

Notons que Linde n'a pas touché à sa troisième prévision à horizon 2017, à savoir des économies chiffrées entre 750 et 900 millions d'euros.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI