Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Le trésor américain a achevé sa sortie de citigroup

mardi 7 décembre 2010 à 10h08
Le trésor américain a achevé sa sortie de citigroup

WASHINGTON (Reuters) - Le Trésor américain a vendu lundi sur le marché sa participation restante de 7% dans Citigroup, un désengagement qui aura rapporté au total dans les 12 milliards de dollars à l'Etat.

Le Trésor a cédé 2,4 milliards d'actions ordinaires à 4,35 dollars l'action, soit dix cents de moins que le cours du titre en clôture lundi à New York, pour un total de 10,5 milliards de dollars.

"En vendant toutes les actions restantes de Citigroup aujourd'hui, nous avions une opportunité d'assurer des bénéfices substantiels pour le contribuable et éviter des risques futurs", a déclaré Tim Massad, adjoint au secrétaire au Trésor chargé de la stabilité financière.

"Avec cette transaction, nous avons atteint notre objectif de recouvrer les fonds du Tarp, protéger le contribuable et de mettre fin à la participation du gouvernement dans des sociétés privées", a-t-il ajouté dans un communiqué.

Le Trésor américain a investi 45 milliards de dollars au total dans le renflouement de Citigroup en 2008 et 2009. La banque avait restitué 20 milliards de dollars sous la forme d'actions préférentielles et les 25 milliards restants avaient été converti en 7,7 milliards d'actions ordinaires, soit un taux de conversion de 3,25 dollars par action.

Cette participation avait été peu à peu ramenée de 27% à moins de 7% via des ventes sur le marché.

Le Trésor avait déjà cédé le mois dernier une grande partie de ses titres General Motors, autre fleuron de l'économie américaine que l'Etat a dû sauver de la faillite.

Le Trésor estime que les 12 milliards de dollars de bénéfice du sauvetage de 45 milliards se décomposent ainsi : 6,85 milliards de gains sur la vente des 7,7 milliards d'actions ordinaires, cédées à un prix moyen de 4,14 dollars, 2,9 milliards d'intérêts et dividendes et 2,2 milliards en titres préférentiels TPS reçus à titre de garantie sur un ensemble d'actifs de Citigroup.

La vente des dernières actions n'exclut pas complètement Citigroup du giron étatique puisque le Trésor conserve ses bons de souscriptions d'actions dans le cadre du plan de sauvetage.

Le Trésor devrait lancer l'année prochaine le processus de vente des titres acquis lors du sauvetage d'AIG.

David Lawder, avec Glenn Sommerville, Paritosh Bansal et Maria Aspan, Grégory Blachier pour le service français, édité par Danielle Rouquié

Copyright © 2010 Thomson Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+326.60 % vs +11.23 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat