Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

La poste ouvrirait 20% de son capital pour obtenir 2-3 milliards

lundi 7 juillet 2008 à 10h30
BFM Bourse

PARIS (Reuters) - L'Etat pourrait ouvrir 20% du capital de La Poste afin de récolter entre deux et trois milliards d'euros, écrivent Les Echos au lendemain de la confirmation par l'Elysée d'un projet de transformation de l'entreprise publique en société anonyme.

Selon plusieurs estimations citées par le quotidien, la valorisation de La Poste s'élèverait à au moins dix milliards d'euros. Comme l'établissement a chiffré à entre deux et trois milliards d'euros ses besoins pour financer son développement, une ouverture d'environ 20% du capital à des actionnaires autres que l'Etat serait donc nécessaire, ajoute-t-il.

Les porte-parole de La Poste et du ministère de l'Economie et des Finances n'étaient pas immédiatement disponibles pour commenter.

Le secrétaire général de l'Elysée Claude Guéant a estimé dimanche sur Europe 1 que le projet de changement de statut de La Poste, que son président Jean-Paul Bailly présentera prochainement au gouvernement, méritait "l'intérêt", confirmant une information parue vendredi dans Le Monde.

Les syndicats combattent par avance l'idée d'une entrée dans le secteur privé de La Poste, qui compte 300.000 employés, et symbole du service public à la française.

La fédération Sud-PTT a condamné vendredi "avec la plus vive énergie tout projet de changement de statut de La Poste qui la pousserait inévitablement dans une logique exclusivement financière, une logique incompatible avec le service public".

Claude Guéant a précisé dimanche que l'Etat resterait "très majoritaire" dans le capital en cas de transformation du statut de La Poste, qui la préparerait à l'ouverture à la concurrence de toutes les activités postales en Europe d'ici à 2011.

Il a également fait état d'une distribution du capital aux salariés de La Poste, évaluée à 2 et 2,5% par les Echos.

Avec une dette de 5,8 milliards d'euros, la Poste s'estime pénalisée face à ses concurrents pour financer sa croissance. Sud-PTT minimise l'importance de la dette au regard des 20 milliards de chiffre d'affaires du groupe et de son résultat net d'un milliard d'euros.

Plusieurs opérateurs postaux européens se sont déjà transformés en société par actions, à l'image de la Deutsche Post en Allemagne ou de TNT aux Pays Bas.

Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright (C) 2007-2008 Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+327.20 % vs +12.89 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat