Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

La hausse des cours pétroliers profite au bénéfice net de total

vendredi 1 août 2008 à 10h56
BFM Bourse

PARIS (Reuters) - Total annonce une hausse de 20% de son bénéfice net hors exceptionnels pour le deuxième trimestre grâce à la hausse des cours du brut.

Le quatrième groupe pétrolier occidental a fait état dans le même temps d'une progression de 1,3% de sa production d'hydrocarbures sur la période en profitant du démarrage de nouveaux champs pétroliers et gaziers.

Hors exceptionnels, le bénéfice net s'est élevé à 3,723 milliards d'euros, soit plus que les 3,646 milliards attendus par les analystes interrogés par Reuters.

En incluant l'effet de stock, positif de 1,15 milliard d'euros, et d'autres éléments non récurrents comme des charges de restructuration, le bénéfice net atteint 4,732 milliards d'euros.

Là où ses grands rivaux BP ou Royal Dutch Shell enregistrent au mieux une stagnation de leur production, Total est encore parvenu à afficher une évolution positive de celle-ci.

La mise en service des champs de Moho Bilondo au Congo et de Jura en mer du Nord lui a permis d'enregistrer une production globale de 2.353 millions de barils équivalent pétrole par jour, légèrement supérieure aux anticipations (2.349 Mbep/j).

Le résultat opérationnel a progressé de 35%, à 7.786 millions d'euros, sur un chiffre d'affaires de 48,2 milliards, en hausse de 23%.

Exprimés en dollars, le résultat net du deuxième trimestre a augmenté de 39%, le résultat opérationnel de 41% et les ventes de 43%.

Sans surprise, l'essentiel de la progression de la performance opérationnelle est à mettre au crédit des activités amont (exploration-production), qui ont profité de la hausse de 76% du cours du baril sur un an, à 120 dollars en moyenne.

Les autres pôles ont souffert d'une baisse des marges de raffinage en Europe, même si elles ont nettement rebondi par rapport au trois premiers mois de 2008, et d'une "forte dégradation" de celles dans la pétrochimie.

Total ne mentionne aucune perspective dans son communiqué. Le groupe avait indiqué qu'il tablait sur une hausse annuelle moyenne de sa production sur la période 2006-2010 plus proche de 3% que des 4% envisagés précédemment.

Il a annoncé d'autre part avoir racheté sept millions de ses actions pour un montant total de 369 millions d'euros au cours du deuxième trimestre.

En Bourse de Paris, l'action Total recule de 1,21% à 48,8 euros vers 10h20 alors que le baril de brut, en baisse de 1%, est repassé sous les 123 dollars, soit plus de 24 dollars de moins que son record atteint le 11 juillet.

Yann Le Guernigou, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright (C) 2007-2008 Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+326.60 % vs +12.47 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat