Bourse > Actualités > Informations sociétés > Intertek : Lance un warning qui plombe tout le secteur

Intertek : Lance un warning qui plombe tout le secteur

tradingsat

(CercleFinance.com) - Pénalisant l'ensemble du secteur de la certification en Europe, l'action Intertek Group chutait de 7,3% ce matin à la Bourse de Londres, à 2.459 pence, après que le groupe britannique ait réduit sensiblement réduit ses prévisions de croissance à l'occasion de de son point d'activité trimestriel.

Notons qu'à Paris, l'action Bureau Veritas abandonne 3,8% à 19 euros quant à Zurich, SGS cède 1,6% à 2.090 francs suisses.

Au 3e trimestre de l'exercice 2014, les ventes d'Intertek ont reculé, en données publiées, de 5,1% en raison notamment d'un effet de changes toujours marqué lié à la vigueur relative de la livre. A changes constants, la hausse serait de 2,5%, mais en données comparables, l'évolution est négative (- 0,7%). Le groupe indique que cette baisse résulte de sa sortie d'activités à faibles marges auprès de clients industriels ; sans tenir compte de ces éléments de périmètre, la croissance organique serait de 1,2% au 3e trimestre, après + 1% au 1er semestre.

La contribution des acquisitions à la croissance publiée atteint 3,2%.

La direction indique que sur les marchés des hydrocarbures et des matières premières, les tendances demeurent négatives, ce qui résulte notamment de la baisse des investissements. Idem pour la branche Chimie et pharmacie. Et ce même si le contexte est meilleur pour les biens de consommation et les équipements électriques.

Surtout, Intertek a révisé en baisse ses prévisions en termes de croissance. L'actuel directeur général, Wolfhart Hauser, a effectivement changé son fusil d'épaule : lors de la publication des comptes semestriels, le 4 août, il s'attendait à 'un renforcement de la croissance organique au second semestre' 2014, puisqu'elle était de - 0,5% au 1er semestre. 'Durant les années qui viennent', il envisageait alors une hausse des ventes à données comparables comprise entre 5 et 10% ('high single digit organic revenue growth').

Il n'en est aujourd'hui plus question : désormais, M. Hauser s'attend pour l'ensemble de 2014 à une évolution organique des ventes 'similaire' à celle du 3e trimestre, c'est-à-dire légèrement négative. La marge opérationnelle resterait stable par rapport à celle de 2013.

En 2015, il table sur un renforcement de la croissance, sans plus le quantifier et tout en demeurant prudent en raison du marché des hydrocarbures.

Rappelons par ailleurs que le 30 septembre dernier, Intertek a indiqué que Wolfhart Hauser, en poste depuis dix ans et futur retraité, serait remplacé par André Lacroix en date du 16 mai 2015.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI