Bourse > Actualités > Informations sociétés > Imperial Tobacco : La fermeture du site de Nantes confirmée

Imperial Tobacco : La fermeture du site de Nantes confirmée

tradingsat

(CercleFinance.com) - Imperial Tobacco a confirmé mardi sa volonté de restructurer ses activités européennes de production, un projet qui devrait se traduire par la fermeture des usines de Nantes et Nottingham.

Les mesures - qui doivent être implantées progressivement au cours des deux années qui viennent - s'inscrivent dans le cadre d'un programme d'économies visant 300 millions de livres sterling (environ 360 millions d'euros) de réductions de coûts annuelles à compter de l'automne 2018.

Dans un communiqué, Imperial Tobacco justifie sa décision par la baisse des volumes en Europe, des conditions économiques difficiles, une réglementation accrue et par la montée du commerce parallèle de cigarettes.

Le groupe indique que les sites de Nantes et Nottingham tournaient dernièrement à moins de la moitié de leurs capacités.

Le site de Nantes, qui emploie 320 personnes, devrait ainsi produire neuf milliards de cigarettes cette année contre une capacité estimée à 21 milliards.

Il est prévu que la production soit transférée vers d'autres sites européens du groupe.

Imperial Tobacco précise que 120 postes additionnels pourraient être touchés avec la fermeture du site de recherche et développement (R&D) de Bergerac et la réorganisation de ses équipes parisiennes.

Compte tenu de la création prévue de 80 postes, 360 emplois au final pourraient être menacés dans l'Hexagone.

L'usine de Nottingham emploie pour sa part 540 personnes.

L'action Imperial Tobacco était en hausse de 0,7% à 2503 pence mardi à la Bourse de Londres.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI