Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Gm optimiste sur le financement de son plan pour opel

jeudi 5 novembre 2009 à 22h34
Gm optimiste sur le financement de son plan pour opel

par Kevin Krolicki

DETROIT (Reuters) - General Motors se juge capable de trouver les fonds nécessaires pour conserver sa filiale allemande Opel et mener à bien sa restructuration, a déclaré jeudi son directeur général Fritz Henderson.

Il a refusé d'estimer le nombre d'emplois menacés et a dit ne pas connaître le nombre de sites qui resteront ouverts, assurant que son plan serait présenté sous peu aux gouvernements allemand, espagnol, polonais et britannique.

"Nous avons confiance dans notre capacité à lancer le plan", a-t-il dit jeudi lors d'une conférence de presse.

La décision prise mardi par GM de restructurer Opel en interne, au lieu de le céder à l'équipementier canadien Magna, a posé la question de savoir comment le constructeur américain comptait financer un plan qu'il évalue à trois milliards d'euros.

Fritz Henderson a indiqué que GM pourrait transférer des liquidités vers Opel en réduisant les redevances que sa filiale lui verse en temps normal.

Les conditions du renflouement de General Motors, placé sous le régime des faillites en juin dernier et désormais détenu à 61% par l'Etat américain, font que le constructeur pourra aussi transférer directement des fonds vers Opel si nécessaire, a-t-il ajouté.

En injectant 50 milliards de dollars dans GM, le Trésor américain avait posé des restrictions sur les transferts de fonds vers l'étranger.

"Nous sommes capables de faire fonctionner une entreprise mondiale. Il nous faut bien sûr être prudents sur cette question (...) mais nous (en) sommes capables", a déclaré Fritz Henderson.

GM VEUT UN "OPEL VIABLE"

Le dirigeant a également reconnu que GM avait "du travail à accomplir pour réparer" ses relations avec les syndicats européens. Des milliers d'ouvriers d'Opel en Europe ont débrayé jeudi pour protester contre la volte-face de GM.

Fritz Henderson a dit partager l'objectif du gouvernement allemand d'un groupe "Opel viable". "En ce sens, nos intérêts convergent tout à fait", a-t-il assuré.

Selon lui, Opel remboursera le prêt relais que lui ont accordé les autorités allemandes et dispose des liquidités nécessaires pour en régler le solde

Pour maintenir Opel à flot, General Motors avait bénéficié en mai d'un crédit-relais mis en place par l'Etat fédéral allemand et les Länder, d'un montant maximum de 1,5 milliard d'euros. Berlin en a demandé le remboursement avant la fin du mois.

Opel aurait déjà remboursé 200 millions d'euros sur le total de 1,1 milliard d'euros que le constructeur avait emprunté aux autorités allemandes.

Selon Fritz Henderson, GM est en avance sur le plan financier mis en place après sa faillite, et observe davantage de "stabilité" concernant ses prévisions de ventes.

Version française Jean Décotte

Copyright © 2009 Thomson Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.10 % vs +42.19 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat