Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Gm confirme la fermeture de saab faute d'offre viable

lundi 11 janvier 2010 à 19h27
Gm confirme la fermeture de saab faute d'offre viable

par Kevin Krolicki

DETROIT (Reuters) - General Motors a clairement exprimé lundi son intention de liquider sa filiale suédoise Saab, en expliquant qu'aucun des candidats déclarés à la reprise n'avait présenté une offre susceptible de le faire revenir sur sa décision.

"Nous sommes en train de fermer Saab", a déclaré à des journalistes le président et directeur général par intérim de GM, Ed Whitacre, en marge du salon automobile de Detroit. "Nous sommes en train de le liquider."

Son vice-président, Bob Lutz, a dit pour sa part que la liquidation irait jusqu'à son terme à moins qu'une nouvelle offre émerge qui soit "financièrement meilleure pour nous que la liquidation".

GM avait annoncé la semaine dernière avoir mandaté le cabinet AlixPartners, spécialisé dans la restructuration d'entreprise, pour gérer la liquidation de Saab.

"Sur le plan du risque et du financement immédiat, les offres que nous avons reçues pour l'instant ont été simplement équivalentes à une liquidation", a expliqué Bob Lutz.

Le petit constructeur haut de gamme néerlandais Spyker avait annoncé la semaine dernière avoir soumis une offre améliorée de reprise de Saab.

Lundi, son directeur général, Victor Muller, a déclaré à Reuters lors d'un entretien téléphonique de Detroit qu'il espérait toujours pouvoir conclure un accord.

"GM a dit qu'aucune offre n'était acceptable pour l'instant. Je crois qu'il faut souligner les mots 'pour l'instant'", a-t-il souligné. "Ils sont encore en plein processus d'évaluation. Les discussions continuent."

PROCRASTINATION

Saab, dont GM a pris le contrôle en 1989, n'a pas dégagé le moindre bénéfice depuis lors. La marque haut de gamme, qui emploie quelque 3.400 personnes en Suède, a perdu 340 millions de dollars (234 millions d'euros) en 2008 et devrait afficher une perte comparable pour 2009.

Bob Lutz a déclaré que le groupe américain avait eu tort de croire que "quelque chose se passerait" qui modifierait cette situation.

"Pendant des années, GM a joué la tergiversation en ce qui concerne Saab", a-t-il poursuivi. "Je suis satisfait de voir que, pour une fois, GM s'en tient à une décision de liquidation."

Il a précisé qu'un éventuel repreneur ne disposait plus que d'un délai limité pour présenter une offre susceptible d'inverser la décision de GM.

"Nous sommes à l'écoute", a-t-il assuré.

Pour Victor Muller, même si GM a "appuyé sur le bouton 'liquidation'" concernant Saab, cette décision peut être annulée. Il a ajouté prévoir de rencontrer cette semaine à Detroit des dirigeants de GM ainsi que le secrétaire d'Etat suédois à l'Industrie, Joran Hagglund, qui a lui-même fait le déplacement aux Etats-Unis.

Saab n'a vendu qu'un peu plus de 93.000 voitures dans le monde en 2008, l'équivalent de 1% des ventes totales de GM. Et ses ventes sur le seul marché américain ont chuté de près de 64% en 2009.

Avec Dave Zimmerman et Gunna Dickson, version française Marc Angrand

Copyright © 2010 Thomson Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.30 % vs +28.05 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat