Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

General motors devrait être coté à new york et toronto

mercredi 18 août 2010 à 17h00
BFM Bourse

NEW YORK/DETROIT (Reuters) - General Motors sera coté à la Bourse de New York et à celle de Toronto après l'introduction en Bourse qui doit lui permettre de rembourser une partie des capitaux publics reçus l'an dernier, a-t-on appris mercredi de source proche du dossier.

Le nombre des titres qui seront mis en vente par les Etats américain et canadien, par la province de l'Ontario, par le syndicat United Auto Workers et par d'autres actionnaires n'a pas été déterminé, a précisé la source.

Le Trésor américain envisage de vendre environ 20% des 304 millions de titres General Motors qu'il détient ce qui ramènerait sa participation dans le premier constructeur automobile du pays à moins de 50%, avaient auparavant indiqué des personnes proches de l'opération.

Des sources avaient également indiqué à Reuters que cette entrée en Bourse pourrait permettre de lever jusqu'à 20 milliards de dollars, faisant de l'opération l'une des plus importantes jamais réalisées dans le monde.

Le projet de retour en Bourse du constructeur, baptisé "Projet point du jour", ne prévoit pas d'émission de nouvelles actions ordinaires mais devrait donner lieu à la vente d'environ trois milliards de dollars d'obligations convertibles, avait-on appris plus tôt.

La source a confirmé mercredi que cette option était toujours d'actualité et précisé que ces obligations convertibles seraient les seuls titres nouvellement émis à l'occasion de l'IPO.

Cette source a refusé d'être identifiée car les préparatifs de l'introduction en Bourse restent confidentiels.

Les obligations convertibles, rémunérées sous forme d'intérêts ou de dividendes jusqu'à leur conversion en actions, pourraient susciter l'intérêt de gérants à la recherche de valeurs de croissance ou de rendement.

La source a dit que les capitaux levés grâce à l'émission de ces titres financeraient les dépenses d'exploitation courantes du groupe.

PREMIÈRE COTATION EN OCTOBRE OU NOVEMBRE

L'Etat américain détient près de 61% de GM depuis son entrée au capital l'an dernier, lorsqu'il a apporté 50 milliards de dollars de capitaux publics au groupe pour lui éviter la liquidation judiciaire.

Une entrée en Bourse réussie apporterait un argument supplémentaire à l'administration de Barack Obama, qui soutient que le recours à l'argent des contribuables pour sauver la société était justifié.

La première cotation de General Motors devrait avoir lieu fin entre fin octobre et fin novembre, soit peu avant ou peu après les élections de mi-mandat au Congrès américain, prévues le 2 novembre.

Les représentants de l'administration américaine et les dirigeants de General Motors ont toujours refusé de faire un lien entre cette opération et les élections.

Le document officiel "S1" qui doit lancer le processus d'introduction de GM n'a pas encore été déposé auprès des autorités américaines de régulation.

Une source a dit mercredi à Reuters que le Trésor américain n'avait pas encore signé ce document. Son dépôt est désormais attendu dans la journée, ont indiqué deux personnes.

Randy Arickx et Mark Paustenbach, respectivement porte-paroles de GM et du Trésor, ont refusé tout commentaire.

Clare Baldwin, David Bailey et Kevin Krolicki, Florent Le Quintrec pour le service français, édité par Marc Angrand

Copyright © 2010 Thomson Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.10 % vs +2.30 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat