Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Gdf en négociations exclusives avec edf dans le dossier spe

dimanche 25 mai 2008 à 16h26
BFM Bourse

PARIS (Reuters) - Gaz de France a annoncé son entrée en négociations exclusives avec EDF pour la cession de sa participation dans Segebel, qui contrôle la compagnie belge d'électricité SPE.

EDF et le groupe néerlandais de services collectifs Nuon étaient tous les deux intéressés, selon les médias, par le rachat des 25,5% du belge SPE que GDF doit vendre dans le cadre de sa fusion avec Suez.

"Au terme d'un processus concurrentiel, Gaz de France est entré en négociation exclusive avec EDF pour la cession de sa participation dans Segebel", écrit GDF dans un communiqué publié samedi.

"La cession de sa participation dans Segebel est l'un des engagements pris par Gaz de France envers la Commission européenne dans le cadre de son projet de fusion avec Suez", rappelle-t-il.

Segebel, dont les actionnaires sont Gaz de France et le britannique Centrica à parts égales, détient 51% du capital de SPE.

Selon le communiqué de GDF, SPE est la deuxième entreprise d'électricité en Belgique, avec un parc de production représentant environ 10% de la totalité de la production d'électricité dans ce pays. Son chiffre d'affaires s'est élevé à 2,2 milliards d'euros en 2007.

Le marché belge de l'énergie est l'objet d'intenses tractations dans le cadre de la future fusion Suez-GDF, qui doit intervenir dans les prochains mois.

Suez a ainsi annoncé de son côté samedi être entré en négociations exclusives avec le groupe pétrolier italien Eni en vue de lui vendre la part qu'il détient dans le distributeur belge de gaz naturel Distrigaz.

Suez vend les 57,25% qu'il détient dans Distrigaz pour se conformer lui aussi à la réglementation européenne sur la concurrence en vue de sa fusion avec Gaz de France. Les candidats sélectionnés étaient Eni, EDF et l'allemand E.ON.

Dans son communiqué, Suez a précisé être parallèlement entré en négociation avec Eni "en vue de l'acquisition d'un ensemble d'actifs énergétiques".

L'administrateur délégué d'Eni avait indiqué le 20 mai qu'il avait proposé à Suez son réseau de gaz naturel de Rome dans le cadre d'un échange d'actifs qui lui permettrait de prendre le contrôle de Distrigaz.

Ce réseau romain a une valeur estimée à un milliard d'euros environ, avait précisé Paolo Scaroni.

Suez est actionnaire de la compagnie des services collectifs de Rome Acea.

Dominique Rodriguez

Copyright (C) 2007-2008 Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+314.00 % vs +19.10 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat