Bourse > Actualités > Informations sociétésffrfrfr > Foncière de Paris : Avis immiment sur la contre-OPA de Gecina

Foncière de Paris : Avis immiment sur la contre-OPA de Gecina

tradingsat

(CercleFinance.com) - C'est aujourd'hui le grand jour (enfin peut-être) pour Foncière de Paris (FDPA), qui devrait se prononcer sur la contre-offre de Gecina. Sachant que FDPA recommande, pour l'heure, l'offre moins-disante d'une autre foncière de bureaux au statut SIIC, Eurosic.

Pour rappel, Eurosic, société foncière spécialisée dans les bureaux parisiens, a initialement formulé une proposition d'OPA sur Foncière de Paris, qui l'a recommandée à ses actionnaires, comprenant une composante en cash (à 136 euros par action) et une autre en titres.

Mais Gecina, autre foncière qui en Bourse capitalise près de huit milliards d'euros, soit 6,6 fois plus qu'Eurosic, est elle aussi intéressée par FDPA. Elle a ainsi annoncé fin mai une contre-offre comprenant 150 euros par action FDPA en cash et une proposition en titres. Dernièrement, elle a ajouté une offre d'échange en obligations subordonnées remboursables en actions 'OSRA' Gecina. L'Autorité de la concurrence a donné son aval à cette éventuelle opération.

Eurosic a cependant fait savoir qu'elle n'entendait pas relever son offre malgré l'arrivée de Gecina, les deux foncières vantant dans la presse les mérites de leurs OPA respectives, tout en s'envoyant des piques.

Il faut dire qu'entre temps, Eurosic a racheté les 26,6% de FDPA détenus par Allianz et Generali. Puis que d'autres actionnaires, comme le groupement de mutuelles Covéa (29,6% du capital de FDPA), et la SCI La Tricogne (5,8% de FDPA), ont annoncé qu'ils préféraient d'offre d'Eurosic. Malgré une offre moins disante, Eurosic va-t-il l'emporter ?

Mécontent de la tournure que prennent les événements, Gecina a souligné que certains actionnaires de FDPA, Covea et ACM Vie, sont aussi présents au tour de table... d'Eurosic, à hauteur de 21,8 et 12,2% respectivement. Ce qui peut poser des problèmes de conflits d'intérêt.

La célèbre Colette Neuville, présidente de l'Association des actionnaires minoritaires (Adam), est d'ailleurs entrée dans la danse : “un certain nombre d'actionnaires ont un comportement irrationnel”, a-t-elle déclaré au Figaro le 22 juin. “Ils préfèrent l'offre la moins chère. Je vais demander à l'AMF si elle estime qu'il s'agit d'une action de concert”, a-t-elle déclaré.

Le suspens pourrait prendre fin dans la journée : Foncière de Paris a fait savoir que la formation ad hoc de son conseil de surveillance se réunira ce jour (29 juin 2016) pour statuer sur l'offre de Gecina et 'formulera sa recommandation après avoir pris connaissance du rapport de l'expert indépendant'.

Ce midi à la Bourse de Paris, l'action Foncière de Paris cote 141,4 euros, soit en dessous de la moyenne des offres en cash d'Eurosic et de Gecina, qui se situe à 143 euros.

EG



Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...