Bourse > Actualités > Informations sociétés > Excellent cru 2017 pour SEB grâce à l'intégration de WMF

Excellent cru 2017 pour SEB grâce à l'intégration de WMF

SEB a réalisé dSEB a réalisé d

(Tradingsat.com) - Le géant français du petit électroménager domestique SEB a annoncé mardi un chiffre d'affaires provisoire de 6,48 milliards d'euros pour 2017, un bond de 29,7% sur un an, grâce à l'intégration de l'allemand WMF, mais aussi d'une croissance organique toujours robuste.

Excellente année 2017 pour SEB. Le géant français de l'électroménager a vu ses ventes bondir de près de 30% à 6,487 milliards d'euros, dopées par l'inclusion dans le périmètre du groupe de WMF, racheté fin 2016 pour 1,8 milliard d'euros et qui a contribué au chiffre d'affaires du groupe à hauteur de 1,15 milliard l'an passé (+5,5%), des "débuts prometteurs", selon le communiqué du groupe. Mais la croissance à périmètre et taux de change constants a aussi été solide l'an dernier (+9,2%), conformément à l'objectif fixé l'été dernier par le groupe de dépasser 7%.

SEB a subi sur l'exercice un effet devises négatif, mais limité (-2%, soit -98 millions d'euros), principalement en raison des dépréciations du yuan, des livres turque et égyptienne et du dollar américain face à l'euro.

En raison de ses performances commerciales, et malgré l'évolution défavorable des parités monétaires au second semestre 2017, SEB a affiné à la hausse son objectif de résultat opérationnel d'activité (ROPA) avant impact exceptionnel lié à l'acquisition de WMF. Il table désormais sur une croissance "comprise entre 30% et 35%" de ce résultat, contre "au moins 30%" précédemment.

Le groupe a jugé mardi son quatrième trimestre "très tonique", avec quelque 2,02 milliards d'euros de ventes, en hausse de 24,1% ou de 8,4% à périmètre et taux de change constants. Une performance légèrement meilleure que prévu: les analystes du consensus Factset escomptaient 1,996 milliard d'euros.

"Performances record" en France

Dans sa principale région d'activité, la zone Europe-Moyen Orient-Afrique (EMEA), SEB a enregistré une croissance de ses ventes de 7,6% à périmètre et taux de change constants l'an passé, à près de 2,7 milliards d'euros, et de 7,9% sur le seul dernier trimestre.

En France notamment, avec des ventes en hausse de 4,7% au quatrième trimestre et de 1,4% sur l'ensemble de l'année, le groupe a réalisé des "performances record", grâce au petit électroménager (aspirateurs, autocuiseur Cookeo, cafetières expresso...) qui a compensé un recul de son activité dans les articles culinaires, mis sur le compte de la "non-récurrence de programmes de fidélisation".

En Amérique du Nord, SEB a connu une "année difficile" aux Etats-Unis, en raison de difficultés de plusieurs enseignes de distribution face à l'essor très rapide du commerce électronique, mais a pu renouer avec la croissance dans le pays au quatrième trimestre et terminer l'année avec des ventes "stables" hors effets de change.

Même si les facteurs perturbateurs aux Etats-Unis "sont toujours d'actualité", SEB explique avoir commencé à redresser la barre grâce notamment au "développement rapide" de ses ventes en ligne dans le pays, à la "bonne vitalité" de ses articles culinaires haut de gamme et à la demande pour ses produits Krups. Globalement ses ventes en Amérique du Nord ont grimpé de 3,8% en organique et à devises constantes en 2017, et de 4,2% au dernier trimestre.

En Amérique latine, SEB s'est affiché optimiste sur le Brésil: l'économie du pays "montre des signes de reprise, qui se concrétisent dans la consommation des ménages", a-t-il estimé, tout en rappelant que des "facteurs d'incertitude majeurs" demeuraient. Ses ventes annuelles en Amérique du Sud ont progressé de 2% à périmètre et taux de change constants en 2017, et de 3,9% au dernier trimestre.

Son chiffre d'affaires en Asie a bondi de 15,3% à périmètre et taux de change constants l'an passé, à 1,7 milliard d'euros, et de 12,7% d'octobre à fin décembre, tirées par des ventes en Chine en hausse d'environ 20%, tant sur le quatrième trimestre que sur l'ensemble de 2017.

Le groupe s'est félicité mardi d'une nouvelle "performance remarquable en Chine", où il est présent via sa marque locale Supor, qui profite à plein de l'explosion du commerce électronique et d'une montée en gamme dans le petit électroménager domestique.

S.B. avec AFP


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...