Bourse > Actualités > Informations sociétés > Eurotunnel : Des semestriels plombés par MyFerryLink

Eurotunnel : Des semestriels plombés par MyFerryLink

tradingsat

(CercleFinance.com) - Eurotunnel a enregistré, au 1er semestre 2013, une perte nette de 18 millions d'euros, contre un bénéfice de deux millions d'euros un an plus tôt. En cause : le lancement de la nouvelle filiale MyFerryLink, alors que les deux autres branches ont vu leur excédent brut d'exploitation augmenter. Le groupe a aussi réalisé, le 20 juin, un premier remboursement en capital de sa dette (et pas seulement des intérêts) de 30 millions d'euros.

'A taux de change constant et hors la perte générée par MyFerryLink, le résultat net du groupe reste stable avec un profit de 1 million d'euros pour le premier semestre 2013', précise l'opérateur du tunnel ferroviaire sous la Manche, et depuis peu de car-ferries trans-Manche.

Sur la période, le chiffre d'affaires d'Eurotunnel prend 10% à 509 millions d'euros, en données recalculées.

La branche Liaison fixe sous la Manche, avec des ventes en hausse de 1% à 367 millions, tire parti d'une hausse générale du trafic (dans les Navettes, +2% pour le passage voitures et 12% pour les autocars ; exception : les camions, en baisse de 7%) et de la hausse du trafic de trains à grande vitesse (+ 2%). Son EBITDA augmente de 3% à 208 millions d'euros.

La branche Europorte (fret ferroviaire) améliore 'substantiellement' sa marge d'exploitation (EBITDA de sept millions d'euros, contre une perte de deux millions un an plus tôt) et ses ventes prennent 11% à 112 millions.

Enfin, la nouvelle branche MyFerryLink (car-ferries), affiche des ventes de 30 millions d'euros et un EBITDA négatif de 16 millions.

Au niveau de l'ensemble du groupe, l excédent brut d'exploitation, soit l'EBITDA selon l'acronyme anglais, reste stable à 199 millions d'euros, et le résultat opérationnel courant recule de 5% à 117 millions.

Notons que le coût de l'endettement financier net a augmenté de 12% à 138 millions d'euros.

Mais 'pour la première fois de l'histoire de groupe Eurotunnel SA, groupe Eurotunnel a entamé le remboursement du capital de sa dette et non plus de ses seuls intérêts, preuve de l'assainissement en profondeur de sa structure financière', précise l'opérateur du tunnel trans-Manche dont la dette avait, au 30 juin, une valeur comptable de 3,9 milliards d'euros. Un premier remboursement en capital de 30 millions a eu lieu le 20 juin.

Le PDG du groupe, Jacques Gounon, a déclaré que “dans un environnement hostile et après une année 2012 exceptionnelle, groupe Eurotunnel continue de renforcer ses parts de marché sur l'ensemble de ses activités, et se félicite de l'amélioration de la rentabilité d'Europorte.”


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI