Bourse > Actualités > Informations sociétés > En baisse sur ses projections pour 2011

En baisse sur ses projections pour 2011

tradingsat

(CercleFinance.com) - Centrica avertit ce matin que les températures inhabituellement élevées constatées au Royaume-Uni ces derniers mois, et leur impact sur la consommation, devraient entraîner “des résultats 2011 marginalement en baisse par rapport aux anticipations actuelles du marché”, indique le groupe. Une croissance des bénéfices est toujours attendue en 2011. Mais des charges liées à des mesures d'économies devraient peser sur le 2nd semestre.

En 2010, le résultat ajusté de Centrica était de 1.297 millions de livres, après 1.111 millions en 2009. Le consensus actuel table sur 1.350 millions de livres environ (26 pence par action environ).

A Londres ce matin, le titre Centrica se tasse de 1,5% à 290 pence quand le FTSE ne recule que de 0,6%.

L'ex-British Gas indique que ses coûts d'approvisionnement en gaz pour le marché britannique ont augmenté de 26% pour cet hiver, par rapport à celui de 2010/2011, “ce qui reflète la hausse significative des prix mondiaux de la molécule et la dépendance croissante (du Royaume-Uni) aux importations”. L'activité de distribution de gaz pour le secteur résidentiel est en conséquence en pertes depuis avril dernier. Des hausses de tarifs ont été appliquées depuis lors, mais le nombre de clients (15,9 millions) s'est légèrement tassé par rapport à ce qu'il était en début d'année.

En outre, les conditions climatiques clémentes de ces derniers mois ont réduit la facture moyenne des clients de janvier à octobre. Sur la période, et sur un an, la consommation résidentielle de gaz a baissé de 17% et celle d'électricité de 3%. Du côté des entreprises, les baisses de consommation sont respectivement de 15% et 12%.

Sur 10 mois, la production du parc de centrales nucléaires de Centrica, dont le coût de production compte parmi les plus bas a augmenté de 20% à 9,5 TWh. Le taux de charge des éoliennes a également augmenté. En revanche, en raison de la baisse des marges, la production des centrales à gaz à cycle combiné (CCG) a baissé de 32% à 13,2 TWh. Certaines des plus vieilles usines à gaz pourraient être fermées en 2012.

Des mesures d'économies en cours d'élaboration devraient entraîner des charges non récurrentes qui seront passées sur le 2nd semestre.

Enfin, une journée investisseurs consacrée à l'activité gazière Aval sera organisée le 1er décembre.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI