Bourse > Actualités > Informations sociétésffrfrfr > En baisse malgré un bénéfice net plus que doublé

En baisse malgré un bénéfice net plus que doublé

tradingsat

(CercleFinance.com) - En fin de matinée à Londres, l'action BG Group (ex-British Gas) reculait de 4% à 1.392 pence après que la major britannique spécialisée dans le gaz ait pourtant fait état d'un bénéfice du 1er trimestre 2012 en hausse de près de 105%. Si la croissance de sa production (+3,4%) a légèrement dépassé les attentes, les prix du gaz ont conduit le bénéfice net un peu au-dessous du consensus.

Au terme du premier quart de l'année 2012, BG Group a enregistré des ventes en hausse de 20% à 5,8 milliards de dollars. Le résultat opérationnel progresse parallèlement de 21% à 2,4 milliards.

La branche Exploration-production a produit un total de 669.000 barils d'équivalent-pétrole/jour sur le trimestre, soit une croissance de 3,4% en un an et de 2,3% par rapport au 4ème trimestre 2011, alors que de nouveaux projets sont progressivement entrés en service.

Le cash-flow opérationnel a décollé de 47% à 2,6 milliards de dollars.

Le profit généré par l'activité de Gaz naturel liquéfié (GNL) a décollé de 42% à 812 millions de dollars. Le groupe a effectivement fait en sorte que ses navires méthaniers desservent d'autres destinations que les Etats-Unis, qui croulent sous le gaz de schiste. L'Asie est notamment très demandeuse de gaz.

Enfin, toujours pour le T1, le résultat net attribuable aux actionnaires de 1.219 millions de dollars (0,359 dollar par action) s'affiche en très forte hausse de 104,9% sur un an. Cependant, les analystes attendaient un chiffre un peu supérieur.

Même si les marchés gaziers sont régionaux, la baisse du prix du “Henry Hub” aux Etats-Unis à son plus bas niveau en 10 ans pèse tout de même sur la molécule. Le prix de vente réalisé du gaz de BG a d'ailleurs nettement moins progressé que celui du pétrole, auquel il est peu exposé.

Par ailleurs, BG Group a séparément annoncé la signature du protocole d'accord devant mener à la vente de ses 60,1% au capital du 1er distributeur gazier brésilien, Comgas, au groupe local Cosan, pour un montant de 1,8 milliard de dollars. L'opération devrait être bouclée d'ici fin 2012.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...