Bourse > Actualités > Informations sociétésffrfrfr > En baisse après ses trimestriels, prévisions.

En baisse après ses trimestriels, prévisions.

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'opérateur télécoms historique britannique BT Group a terminé le 1er trimestre (T1) de son exercice 2012/2013 commencé début mars sur un bénéfice avant impôts en hausse de 8% à 578 millions de livres (5,7 pence par action en termes ajustés, + 10%). Si les projections annuelles ont été réaffirmées, les ventes se sont contractées et elles devraient baisser plus encore au 2ème trimestre. En outre, l'amélioration de l'excédent brut d'exploitation qui était prévue au prochain exercice a été reprise.

En Bourse de Londres ce matin, dont l'indice FTSE reste pratiquement stable, l'action BT Group cède près de 5% à 206,6 pence.

Sur la période, le chiffre d'affaires du groupe s'est tassé de 6% à 4.484 millions de sterlings.

Du côté de la rentabilité, l'excédent brut d'exploitation (EBITDA, en anglais) a progressé de 2% à 1.463 millions de livres, sur fond d'économies. Le groupe évoque une diminution des coûts opérationnels totaux de 9%, soit 317 millions de sterlings de moins, à 3.109 millions. Le coût net du travail aussi reculé de 2% à 1.463 millions.

Ian Livingston, le directeur général, souligne que BT Group est parvenu à augmenter son bénéfice par action d'un taux 'à deux chiffres' pour le 11ème trimestre consécutif. Et ce malgré un cash-flow libre normalisé négatif de 124 millions de livres, chiffre plus mauvais que prévu.

Du côté du bilan, la dette nette a augmenté de 6% à 9.142 millions de sterlings.

En guise de prévisions, 'nos projections pour 2013 restent inchangées', indique BT Group, qui table donc toujours sur une progression des ventes sous-jacentes, de l'excédent brut d'exploitation ajusté et sur un cash-flow libre en ligne avec le chiffre de l'exercice antérieur.

Mais d'ici là, au titre du 2ème trimestre 2012/2013, la baisse du chiffre d'affaires hors transit s'annonce plus forte que ce qu'elle a été au T1 (- 3,2%), avant qu'une amélioration ne survienne au S2. Le cash-flow libre normalisé devrait aussi être inférieur à celui du T1.

Au titre de 2013/2014, le groupe table maintenant sur un excédent brut d'exploitation ajusté 'globalement en ligne' avec celui de 2012/2013, alors qu'il était précédemment attendu en progression.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...