Bourse > Actualités > Informations sociétés > En avance d'un an sur ses objectifs d'ebitda

En avance d'un an sur ses objectifs d'ebitda

tradingsat

(CercleFinance.com) - Plan d'économies & résistance des ventes se conjuguent au pluriel chez BT Group, et la marge en profite. Sur les neuf premiers mois de son exercice 2011/2012, l'ex-British Telecom a dégagé un résultat net ajusté avant impôts en hausse de 18% à 1.731 millions de livres sterling, soit 16,9 pence par action (+ 13%). Le directeur général du groupe, Ian Livingston, a déclaré que l'opérateur télécom historique britannique était en avance d'un an sur ses objectifs d'EBITDA, ce qui équivaut à un relèvement de prévisions.

En Bourse de Londres, l'action BT Group s'inscrit en hausse de 1,5% à 209 pence.

Les ventes des trois premiers mois de l'exercice décalé se sont tassées de 4% à 14,43 milliards de sterlings. L'EBITDA, agrégat qui correspond grosso modo à l'excédent brut d'exploitation, a cependant augmenté de 3% à 4,45 milliards de sterlings, soit une marge correspondante de 30,9%, en hausse de deux points de pourcentage sur un an.

Le cash flow libre a très légèrement (+ 9 millions) progressé à 1.613 millions de sterling sur la période.

Sur le seul 3ème trimestre (T3), le chiffre d'affaires a reculé de 5% quand l'EBITDA prenait 3%, d'où une marge de 31,9% contre 29,5% un an plus tôt. Le bénéfice par action ajusté s'inscrit en hausse identique à celle des trois premiers trimestres, soit, + 13% à 6,1 pence. Toujours au T3, le cash flow libre s'est étoffé plus sensiblement de 65 millions à 634 millions de sterlings.

Du côté du bilan, la dette nette se situait à 7,74 milliards de livres à fin décembre, soit 1,08 milliard de moins qu'au 31 mars dernier.

Le directeur général Ian Livingston a souligné qu'il avait accru sa base de clientèle mondiale et souligne notamment la hausse des commandes de plus de 50% provenant des régions Asie-Pacifique et Amérique latine. Sur son marché domestique, au Royaume-Uni, le déploiement de la fibre optique s'est accéléré et ce type de “haut débit” est maintenant accessible à plus de sept millions de foyers et d'entreprises. 'Le nombre de nos clients de lignes fixes aura augmenté durant les cinq derniers trimestres et l'attrition de cette clientèle a atteint son plus bas niveau de ces cinq dernières années', a-t-il ajouté.

En guise de perspectives, Ian Livingston 's'attend à atteindre l'objectif 2013 d'EBITDA de plus de six milliards de sterlings avec un an d'avance', le cash flow libre devant atteindre cette année quelque 2,4 milliards de livres.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI