Bourse > Actualités > Informations sociétés > Daimler : En hausse après ses comptes 2012 et ses prévisions

Daimler : En hausse après ses comptes 2012 et ses prévisions

tradingsat

(CercleFinance.com) - Maison-mère de la marque Mercedes-Benz, Daimler a terminé son exercice 2012 sur un résultat net attribuable à ses actionnaires record de 6,1 milliards d'euros (5,71 euros par action), soit une hausse de 8%. En revanche, la marge opérationnelle a baissé de 8,2 à 7,5% l'an dernier, ce qui devrait continuer cette année. En effet, en 2013 et en 2014, les ventes devraient progresser, mais les investissements et la R&D s'annoncent en hausse relativement aux deux dernières années. Des mesures d'économies ont été annoncées.

Sur le marché boursier allemand, l'action Daimler prend 2,3% ce matin à 44 euros, quand BMW reste stable et que Volkswagen (l'action préférentielle) se tasse de 0,4%.

Le dividende proposé à la prochaine AG de Daimler AG sera maintenu au même niveau que celui de 2011, soit 2,2 euros.

L'an dernier, le constructeur automobile allemand présent aussi bien dans les berlines que les véhicules industriels, à la différence de BMW, a enregistré une hausse de ses ventes unitaires de 4% à 2,2 millions de véhicules. Tant les voitures Mercedes-Benz (1,45 million de ventes unitaires en 2012, + 5%) que les camions (Daimler Trucks : + 9% à 462.000 unités) ont enregistré 'des ventes record'.

Parallèment, son chiffre d'affaires a augmenté de 7% à 114,3 milliards d'euros.

Du côté du compte d'exploitation (REX), le résultat opérationnel s'est cependant tassé de 2% à 8,6 milliards d'euros, soit une marge de 7,5% contre 8,2% en 2011. Le REX de Mercedes-Benz Cars a effectivement baissé de 15% et celui de Daimler Trucks de 9%. En cause principalement : des tendances moins favorables en fin d'année, ainsi que le coût de développement de nouveaux modèles dans le premier cas, et une concurrence plus sévère dans le second.

Les dépréciations et amortissements (+ 14% à 4,1 milliards) et les investissements (+ 16% à 4,8 milliards) ont tous deux enregistré des hausses sensibles, mais l'effort de recherche & développement est resté inchangé à 5,6 milliards.

Le cash-flow libre de la branche industrielle a bondi de 1 à 1,5 milliard d'euros. Mais la position de trésorerie nette des activités industrielles a reculé de 500 millions sur un an, à 11,5 milliards d'euros.

Pour mémoire, au 3ème trimestre, le groupe avait confirmé les objectifs annuels suivants : ventes unitaires supérieures à celles de 2011 (2,1 millions), CA supérieur à 110 milliards d'euros, mais l'objectif initial de résultat d'exploitation avait été ramené d'environ 9 à environ 8 milliards d'euros.

Dieter Zetsche rappelle donc que 'le fait est que nous n'avons pas atteint notre propres objectifs (initiaux, ndlr) de rentabilité. Afin d'assurer que notre future croissance soit encore plus rentable, nous allons mettre en place dans toutes les divisions des mesures destinées à en améliorer l'efficacité', a-t-il ajouté.

En guise de prévisions pour 2013, Daimler table sur un marché automobile mondial en hausse de 2 à 4%, tiré par la Chine et les Etats-Unis. Les ventes unitaires du groupe devraient de nouveau progresser en 2013 et 2014, de même que son CA. Le résultat d'exploitation est attendu à un niveau comparable à celui de 2012, en raison notamment de Mercedes-Benz Cars, ce qui présage donc d'une nouvelle baisse de la marge opérationnelle.

En 2013 et 2014 ensemble, les dépenses de recherche & développement sont attendues à 10,8 milliards (2011 + 2012 : 11,3 milliards, ndlr), les investissements à 10,2 milliards (2011 + 2012 : 8,9 milliards, ndlr). 'Cela signifie que ces dépenses demeureront aux hauts niveaux constatés en 2011 et 2012', commente Daimler. Au total, ces dépenses devraient donc atteindre 21 milliards en 2013 et 2014, après 20,3 milliards en 2011 et 2012.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI