Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Citigroup dit risquer d'autres dépréciations, le titre chute

jeudi 19 juin 2008 à 20h37
Citigroup dit risquer d'autres dépréciations, le titre chute

NEW YORK (Reuters) - Citigroup pourrait passer de nouvelles dépréciations "substantielles" au deuxième trimestre, liées à son exposition aux "subprime" et à d'autres actifs, a déclaré Gary Crittenden, directeur financier de la première banque des Etats-Unis.

Le titre Citigroup, qui avait ouvert sur une note stable, baissait vers 18h15 GMT de 4,17% à 19,55 dollars, entraînant dans sa chute l'indice sectoriel S&P de la finance (-1,70%) et faisant reculer le Dow Jones (-0,14%).

Dans certains domaines d'activité de la banque, les dépréciations seront moins importantes qu'au premier trimestre mais elles seront quand même "substantielles", a précisé Gary Crittenden, lors d'une conférence téléphonique.

A la suite de ses propos le coût de garantie de la dette de Citigroup a augmenté.

Le directeur financier a ajouté que la banque risquait d'être confronté à un ajustement de valeur similaire à celui du trimestre précédent en raison de son exposition aux "monolines" et que le rétrécissement de ses spreads de crédit pourrait entraîner une charge au deuxième trimestre.

Au premier trimestre, Citigroup a subi une perte nette de 5,11 milliards de dollars, sous le coup de plus de 16 milliards de dépréciations et provisions pour pertes sur crédit.

Sur cette somme de 16 milliards d'euros, la banque a déprécié 1,5 milliard en raison de son exposition aux "monolines" ou rehausseurs de crédit.

Gary Crittenden a également déclaré que la banque restait prête à se lancer dans des acquisitions, tout en ajoutant que la priorité restait l'amélioration des performances.

Dan Wilchins, version française Dominique Rodriguez et Benoit Van Overstraeten Le directeur financier de Citigroup a déclaré que la première banque des Etats-Unis risquait d'autres dépréciations liées à la crise du subprime au deuxième trimestre si la tendance actuelle se poursuivait, ce qui fait dégringoler le compartiment bancaire à Wall Street. /Photo d'archives/REUTERS/Toru Hanai

Copyright (C) 2007-2008 Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+315.60 % vs +15.75 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat