Bourse > Actualités > Informations sociétésffrfrfr > Chute après un avertissement sur sa croissance

Chute après un avertissement sur sa croissance

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'action de l'opérateur satellitaire Inmarsat chutait de plus de 18% ce matin en Bourse de Londres où il passe sous les 400 pence : si les chiffres semestriels sont de bonne facture, le groupe va réviser en baisse ses prévisions de croissance et a avertit qu'il ne pourrait atteindre cette année le bénéfice anticipé par le marché.

Sur la première moitié de son exercice 2011, le groupe a enregistré une hausse de ses ventes de 20% à 682,9 millions de dollars, la croissance atteignant 24% sur le seul 2ème trimestre (T2).

Son EBITDA du 1er semestre (S1) prend 28% parallèlement à 426,9 millions, soit +32% au T2. En effet, 30.000 téléphones satellitaires IsatPhone Pro ont été activés, l'acquisition de Ship Equip International a été bouclée, et un nouveau PDG, Rupert Pearce, entrera en fonction en janvier 2012.

Le coupon semestriel a été relevé de 10% à 0,154 dollars et des rachats d'actions d'un montant de 250 millions de dollars viennent d'être annoncés.

PDG du groupe, Andrew Sukawaty, souligne l'EBITDA record dégagé par son groupe sur la période. “Cependant, nous pensons que le retour à une croissance normalisée des services satellitaires mobiles n'est qu'une question de temps”, a-t-il indiqué, “et nous nous attendons à ce que des facteurs de court terme contraignent notre croissance future plus que nous ne l'avions prévu”.

En effet, la migration des clients vers les services meilleur marché dans le segment maritime a été plus rapide que prévu. En outre, la consommation de services terrestres et aéronautiques n'a pas été aussi marquée que prévu. “La croissance de nos ventes au 1er semestre a ralenti et elle ne devrait pas repartir de l'avant au 2nd semestre”, indique le groupe.

L'activité de la branche Inmarsat Global MSS s'annonce maintenant stable, le groupe plaçant aussi sous revue les perspectives précédemment formulées au titre des cinq prochaines années.

Inmarsat estime donc qu'il ne pourra pas atteindre les résultats anticipés par le marché au titre de l'exercice 2011.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...