Bourse > Actualités > Informations sociétésffrfrfr > Burberry : La prudence des prévisions sanctionnée en Bourse

Burberry : La prudence des prévisions sanctionnée en Bourse

tradingsat

(CercleFinance.com) - Séance difficile pour Burberry, dont le titre lâche 5,5% à 1.709 pence à la Bourse de Londres. Les opérateurs ne goûtent guère la réévaluation à la baisse de l'impact des devises sur les résultats.

Leur impact positif devrait en effet être sensiblement plus limité qu'anticipé jusqu'ici si d'aventure les parités actuelles persistaient. En termes chiffrés, le groupe de prêt-à-porter table désormais sur +10 millions de livres en termes de résultat opérationnel courant (ROC) sur le segment 'Retail Wholesale', quatre fois moins que dans sa précédente estimation.

'A ce stade de l'année, nous constatons une incertitude accrue sur certains marchés', a résumé Christopher Bailey, directeur général de l'entreprise.

Ces prévisions décevantes éclipsent totalement des comptes 2014/2015 (clôture au 31 mars) conformes aux attentes. Déjà connu, le chiffre d'affaires est ressorti à environ 2,5 milliards de livres, en croissance de 8% et de 11% et devises constantes, grâce notamment à une très bonne dynamique dans le 'Retail' (+14% à changes constants).

L'Ebit s'est quant à lui établi à 455 millions de livres, contre 452 millions escomptés par les analystes, soit un recul modéré de 1% par rapport au précédent exercice.

Enfin, le bénéfice avant impôts s'est élevé à près de 456 millions de livres, également un retrait de 1% d'un exercice à l'autre.

Alors que Burberry continue de tabler sur un léger recul de ses ventes dans le 'Wholesale' au premier semestre (hors 'Beauté' et effets devises), sur des ventes 'Wholesale' en hausse de 10 à 15% à changes constants dans le segment 'Beauté' et sur des revenus de licences en diminution de 40% environ à changes constants en raison de l'expiration fin juin des licences au Japon, Aurel BGC a reconduit son opinion 'conserver' avec un objectif de cours de 1.850 pence.

Si 'Burberry continue de surperformer très largement ses principaux concurrents', 'la transition à venir au Japon, indispensable sur le plan stratégique, et les investissements soutenus dans la 'Beauté' vont inévitablement peser sur sa dynamique de résultats à court terme', estime l'intermédiaire. Et de conclure : 'ces éléments, combinés à des attentes de marché élevées et à un très bon parcours boursier depuis un an, pourraient limiter le potentiel haussier du titre à court terme.'


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...