Bourse > Actualités > Informations sociétésffrfrfr > Burberry : Des ventes saluées malgré l'effet de changes

Burberry : Des ventes saluées malgré l'effet de changes

tradingsat

(CercleFinance.com) - Burberry a enregistré, au terme du 1er trimestre de son exercice 2014/2015 (soit d'avril à juin), un chiffre d'affaires de 370 millions de livres sterling en hausse de 12% en données organiques, grâce notamment aux ventes en ligne. La direction du groupe estime que cette performance, qu'elle attribue à ses investissements, est conforme à ses attentes. Elle met cependant en garde contre l'effet de plus en plus pénalisant des devises.

Quoi qu'il en soit, à la Bourse de Londres, l'action Burberry s'adjuge près de 2,5% à 1.454 pence.

Les ventes du groupe de luxe britannique progressent à changes constants de 9%, soit + 17% en données sous-jacentes.

En données organiques, soit hors effets de changes et de périmètre (soit notamment en excluant les magasins récemment ouverts), la croissance dépasse les 10% en Asie Pacifique, grâce à la Chine continentale et à Hong Kong, et sur le continent américain, quand elle n'en comporte qu'un dans la région Europe/Moyen-Orient/Afrique.

Par ligne de produits, une croissance comparables à deux chiffres est constatée dans toutes les branches, et les ventes en ligne étaient mieux orientées que celles en magasins dans toutes les régions concernées.

Durant le trimestre, quatre magasins ont été ouverts, notamment dans des aéroports européens (London Heathrow, Madrid et Milan) prisés par les touristes étrangers. Un point de vente a aussi été ouvert à Edimbourg, en Ecosse.

Le directeur général et de la création, Christopher Bailey, demeure confiant dans la capacité du groupe à délivrer une croissance soutenable et profitable.

Cependant, Burberry indique que l'effet de changes est 'de plus en plus pénalisant'. Si les parités des devises devaient se maintenir à leur niveau actuel, leur effet négatif sur les profits 2014/2015 risque d'être substantiel.

A titre indicatif, Burberry indique qu'en appliquant les taux de changes actuels aux comptes 2013/2014 des branches Détail et Ventes de gros, la marge opérationnelle ajustée reviendrait de 17,5 à 16% et le résultat publié serait réduit de 55 millions de sterlings.

En outre, l'évolution récente de la paire sterling/yen devrait réduire le CA courant de l'activité Licensing de dix millions de livres environ. A changes constants, cette activité devrait rester globalement stable lors de l'exercice en cours.

Selon les analystes de Nomura, 'la vigueur de la livre sterling continue de peser sur la rentabilité de Burberry'. Une note relève que les 55 millions de livres évoqués par le groupe pour ses activités principales remplacent une précédente prévision de 40 millions.

Et les spécialistes d'ajouter : 'le groupe s'attend toujours à une amélioration de la marge sous-jacente. Toutefois, étant donné le programme d'investissement en cours, il nous semble peu probable que cette prévision se matérialise lors de l'exercice 2014/2015', estime Nomura.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...