Bourse > Actualités > Informations sociétés > BP : Bénéfice récurrent en baisse en 2013

BP : Bénéfice récurrent en baisse en 2013

tradingsat

(CercleFinance.com) - BP a terminé le 4e trimestre (T4) de son exercice 2013 sur un bénéfice net part du groupe d'un milliard de dollars, en baisse de 30% sur un an. Sur l'ensemble de l'exercice, le résultat net de la major pétrolière britannique a plus que doublé (x 2,1) à 23,4 milliards de dollars en raison d'éléments exceptionnels positifs découlant essentiellement de la vente de TNK-BP à Rosneft.

BP précise que le résultat net ajusté du coût de remplacement des réserves, indicateur des bénéfice récurrents, a baissé de 3,85 à 2,8 milliards de dollars au T4 (- 27,1%), un chiffre légèrement supérieur aux attentes, et de 17,1 à 13,4 milliards de dollars (- 21,3%) sur l'ensemble de l'année.

En Bourse de Londres où le FTSE 100 recule de 0,4%, l'action BP perd 1,5% à 467 pence. En baisse de 2,7% depuis le début de l'année, elle gagne symétriquement 2,7% en un an.

Bob Dudley, le directeur général du groupe, explique cette tendance baissière par des cessions d'actifs 'significatives', l'affaiblissement des marges de raffinage et une hausse des dépréciations.

Toujours en termes ajustés, le profit de la branche Amont a baissé de 25,9% à 26,7 milliards (- 67% au T4), quand celui de l'Aval restait stable à 2,9 milliards de dollars malgré une perte de 360 millions au T4.

Sur l'année, la production d'hydrocarbures hors Russie de BP a reculé 2,7% à 2,256 millions de barils d'équivalent-pétrole/jour, et de 1,9% au T4 à 2,246 millions. En retraitant ces chiffres des cessions et des accords de partage de production, indique le groupe, ces évolutions seraient en hausses respectives de 3,2% et de 3,7%, calcule BP.

En tenant compte des conséquences de la fuite de pétrole survenue dans le golfe du Mexique, BP indique que le cash-flow opérationnel du T4 s'est réduit d'un milliard de dollars, à 5,4 milliards, mais qu'il a progressé de 600 millions sur l'année à 21,1 milliards.

En excluant cet élément, le cash-flow opérationnel net s'est tassé de 22,9 à 21,2 milliards de dollars.

Le ratio de dette nette sur fonds propres, dit 'gearing', a baissé en un an de 18,7 à 16,2%.

Un dividende trimestriel de 9,5 cents de dollar, en hausse de 5,6%, sera mis en paiement le 28 mars, la date de détachement prévue étant le 17 mars.

En guise de prévisions pour 2014, BP estime que sa production hors Russie sera en 2014 inférieure à celle de 2013 en raison de l'expiration d'un contrat à Abu Dhabi (soit un impact de 140.000 barils d'équivalent-pétrole/jour) qui, intervenant en janvier, pénalisera le 1er trimestre.

Le groupe réitère sa prévision d'un cash-flow opérationnel net de 30 à 31 milliards de dollars en 2014.

En données organiques, les investissements ont atteint 24,6 milliards l'an dernier et devrait se situer entre 24 et 25 milliards en 2014.

Enfin, les provisions passées pour dépréciation, épuisement des gisements et amortissement ont atteint 13,5 milliards en 2013 'et nous nous attendons à ce qu'en 2014, elles soient supérieures à ce chiffre d'un milliard de dollars environ', estime encore la direction.

BP annonce enfin qu'une conférence stratégique détaillée aura lieu le 4 mars prochain.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI