Bourse > Actualités > Informations sociétés > Bénéfice plus que triplé pour general motors au 1er trimestre

Bénéfice plus que triplé pour general motors au 1er trimestre

tradingsat

par Ben Klayman et Bernie Woodall

DETROIT (Reuters) - General Motors a publié jeudi un bénéfice plus que triplé au premier trimestre, grâce à la reprise du marché américain et à des ventes robustes en Asie, mais les prix de ses véhicules ont déçu les analystes et l'action reculait d'environ 2,7% en fin de matinée.

Le bénéfice opérationnel du groupe a dépassé de peu les attentes de Wall Street et son bénéfice net, à 3,2 milliards de dollars, soit 1,77 dollar par action, a plus que triplé par rapport à l'an passé. C'est le cinquième trimestre bénéficiaire d'affilée pour le groupe.

Un an auparavant, le bénéfice net était de 900 millions de dollars, soit 55 cents.

Le chiffre d'affaires a quant à lui grimpé de 15% à 36,2 milliards de dollars, alors que le marché anticipait 35,6 milliards.

Les prix de ses voitures et camions ont chuté en Amérique du Nord, sont restés inchangés en Asie et en Europe, et ont augmenté en Amérique du Sud. Cet effet prix explique que, malgré ces résultats meilleurs qu'attendus, le titre reculait d'environ 2,7% à 32 dollars en fin de matinée.

D'après les analystes, les prix de GM restent inférieurs à ceux de son rival Ford, qui a affiché la semaine dernière son meilleur bénéfice trimestriel depuis 13 ans, porté par des ventes solides aux Etats-Unis et par la demande de véhicules moins gourmands en carburant.

Le directeur financier Dan Amman a déclaré que d'autres hausses de prix pourraient survenir au cours de l'année, ajoutant que ceci, associé à une meilleure gestion des coûts, devrait permettre à GM d'afficher en 2011 une "forte amélioration" de son bénéfice d'exploitation par rapport à 2010.

Dan Amman a estimé que le groupe était en bonne position pour profiter de la hausse des prix de l'essence grâce à une gamme beaucoup plus diversifiée qu'il y a trois ans, lors de la précédente flambée des cours pétroliers.

"Nous avons connu un mois d'avril très bon, très solide, avec une part de marché de 19,8% en dépit de subventions au plus bas depuis la refondation du groupe", a-t-il dit à la presse.

Hors éléments exceptionnels, comme la vente de participations dans le fabricant de pièces Delphi ou dans Ally Financial, GM a dégagé un bénéfice par action (BPA) de 95 cents par titre. Les analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S attendaient 91 cents en moyenne.

Le constructeur a déclaré qu'il ne prévoyait toujours aucun impact tangible sur les résultats de l'année 2011 de la part du séisme et du tsunami du 11 mars au Japon.

D'après une étude de l'analyste d'UBS Colin Langan, les difficultés de Toyota et d'autres constructeurs japonais devraient au contraire permettre à GM de gagner 1,1 point de pourcentage en part de marché, et de gonfler son bénéfice d'exploitation d'un milliard de dollars.

Natalie Huet pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI