Bourse > Actualités > Informations sociétés > BASF : Perd 4,6%, avertit sur ses ventes et ses résultats

BASF : Perd 4,6%, avertit sur ses ventes et ses résultats

tradingsat

(CercleFinance.com) - BASF a fait état ce matin de comptes trimestriels inférieurs aux attentes. De plus, le géant allemand de la chimie a prévenu qu'il n'atteindrait pas les objectifs de chiffre d'affaires ni de résultat d'exploitation récurrent qu'il avait confirmés cet été. En cause : la dégradation de la conjoncture économique, notamment dans les émergents, la baisse plus marquée que prévu du cours du brut, et les effets de périmètre.

A la Bourse de Francfort ce matin, l'action BASF perd ce matin 4,6% à 72,9 euros.

Ainsi au 3e trimestre (T3), les ventes du groupe ont reculé de 5% à 17,4 milliards d'euros, là où le consensus tablait sur 18,3 milliards environ.

Le résultat d'exploitation avant éléments exceptionnels a baissé plus fortement : - 10% à 1,6 milliard, contre des anticipations de l'ordre de 1,65 milliard. En dépit d'une hausse des profits dans les divisions Chemicals et Functional Materials & Solutions, une baisse 'significative' l'a emporté dans toutes les autres branches.

Kurt Bock, le patron opérationnel du groupe, évoque 'une torpeur estivale prononcée et une absence de dynamique des volumes en septembre. Des marchés clés comme le Brésil sont en récession ou bien font face à de moindres taux de croissance, comme en Chine”.

En tenant compte des exceptionnels, le résultat d'exploitation a progressé de 8% à 1,9 milliard d'euros. Au nombre de 289 millions d'euros contre - 32 millions un an plus tôt, ces éléments non récurrents découlent notamment des transferts d'actifs gaziers à Gazprom.

Le bénéfice net trimestriel, à 1,2 milliard d'euros (1,31 euro par action), progresse de 195 millions d'euros.

Sur les neuf premiers mois de l'année, le CA atteint 56,6 milliards (+ 1%). Stable à données publiées, le résultat d'exploitation en données courantes a baissé de 182 millions, à 5,7 milliards

Du côté du cash-flow opérationnel, la progression sur les neuf premiers mois de l'année est marquée : + 3,6 milliards à 8,5 milliards d'euros.

A cette occasion, BASF a abaissé ses prévisions au titre de 2015. BASF a d'abord de nouveau abaissé ses projections macro-économiques, notamment celle de la croissance de la production industrielle globale, ramenée de 2,9% à 2%, et celle de la production chimique (qui revient de 3,8 à 3,5%). 'Outre une conjoncture moins favorable, le prix du pétrole a baissé plus fortement que prévu', a ajouté M. Bock.

Selon la direction, une 'croissance économique modérée, la baisse des prix du pétrole et les échanges d'actifs conclus avec Gazprom pèseront sur les ventes et les profits du 4e trimestre 2015'.

De ce fait, au titre de l'ensemble de l'exercice 2015, BASF s'attend désormais à une 'légère contraction' de ses ventes et du résultat d'exploitation courant.

Il s'agit d'un double warning : selon les dernières prévisions, confirmées cet été, le groupe tablait jusqu'alors sur une légère croissance des ventes et une stabilité du résultat d'exploitation courant.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI