Bourse > Actualités > Informations sociétésffrfrfr > Axel Springer : En retrait, baisse de l'EBITDA en vue en 2013

Axel Springer : En retrait, baisse de l'EBITDA en vue en 2013

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le groupe de médias allemand Axel Springer a terminé son exercice 2012 sur un résultat net consolidé en baisse de 4,7% à 275,8 millions d'euros (2,41 euros par action). Ajusté des éléments non récurrents, le bénéfice grappillerait 1,3% à 347,9 millions, soit trois euros par action. Sur le marché boursier allemand où l'indice DAX gagne 0,7%, l'action Axel Springer dérape de 4,3% à 34,7 euros. Le groupe prévoit effectivement qu'une hausse des investissements liée à la transition vers le numérique pèsera cette année sur son excédent brut d'exploitation.

Un dividende stable de 1,7 euro sera proposé à la prochaine AG des actionnaires.

Le groupe, qui compte parmi ses médias des titres comme Die Welt ou Bild en Allemagne et nombre d'autres médias audiovisuels et en ligne en Europe, a enregistré l'année passée des ventes de 3,3 milliards d'euros en hausse de 3,9%. Sur ce total, la part des activités numériques est passée en un an de 34 à 37,2%, et celle de l'International de 32,9 à 35,1%.

L'excédent brut d'exploitation (EBITDA, selon l'acronyme anglais) a augmenté de 5,8% à 628 millions d'euros, soit une marge en hausse de 0,4 point de pourcentage à 19%.

Par activité, les Médias numériques affichent la plus forte progression, tant en termes de chiffre d'affaires (+ 22% à 1,2 milliard d'euros), qui en fait maintenant la première activité d'Axel Springer, qu'en EBITDA (+ 53,6% à 242,9 millions d'euros).

Les ventes des autres divisions 'papier' sont toutes en baisse de 3,3 à 6,9%, leurs EBITDA reculant de 9,4 à 11,9%. En termes organiques, la croissance ne serait que de 0,2%.

'En dépit des ventes unitaires et de recettes publicitaires en baisse, les médias papier nationaux d'Axel Springer demeurent hautement rentables, les marges d'EBITDA dépassant les 20%', indique le groupe (Médias 'print' nationaux : 22,7%, contre 24,3% en 2011 ; magazines nationaux : 20,7% contre 22% ; Print international : 14,7% contre 15,6%).

Selon le directeur général Mathias Döpfner, 'l'année 2012 a constitué un tournant pour Axel Springer : pour la première fois, les ventes générées par les médias nnumériques ont dépassé le milliard d'euros'. De surcroît, la division Numérique a vu sa marge d'EBITDA passer de 16,4% en 2011 à 20,7% en 2012.

'Notre intention est d'accélérer la 'numérisation' de l'ensemble du groupe”, a-t-il ajouté.

En guise de perspectives pour 2013, Axel Springer a l'intention d'augmenter ses investissements cette année, afin d'accélérer sa 'digitalisation' et pour adapter ses activités 'print'. Pour cette raison, le groupe estime que son EBITDA va reculer cette année dans une proportion 'à un chiffre'.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...