Bourse > Actualités > Informations sociétés > Apple : Ventes record, profits stables, le titre chute de 10%

Apple : Ventes record, profits stables, le titre chute de 10%

tradingsat

(CercleFinance.com) - Très attendus, les résultats trimestriels publiés par Apple hier soir ont fortement déçu les investisseurs, bien qu'en valeur absolue (résultats & ventes unitaires) ils marquent des records. Au titre du 1er trimestre de son exercice 2012/2013, soit d'octobre à décembre 2012, les facturations de la firme à la pomme ont atteint 54,5 milliards de dollars (+ 17,7%), chiffre légèrement inférieur au consensus (vers 54,8 milliards) mais ses bénéfices sont restés stables à 13,1 milliards d'euros (13,8 dollars par action).

Alors qu'elle ait clôturé la séance hier à 514,2 dollars à Wall Street, dans les transactions électroniques post-marché, le titre chutait de 9,6% à 463,5 dollars.

Sur cette période comprenant les fêtes de fin d'année, les ventes de smartphones d'iPhones (47,8 millions d'unités, + 29,2%) et d'iPad (22,9 millions d'unités, + 48,7%) ont certes enregistré de fortes hausses, mais le consensus tablait respectivement sur de 48 à 50 millions d'iPhones vendus, le chiffre des iPad étant, lui, grosso modo en ligne avec les attentes. Les ventes d'ordinateurs iMac ont chuté de 21,1% à 4,1 millions d'unités, et celles des balladeurs iPod de 17,5% à 12,7 millions d'unités.

Par région, on soulignera que les ventes dans la région Grande Chine ont décollé de 67% à 6,8 milliards de dollars sur le trimestre, de 25% au Japon à 4,4 milliards, de 15% dans la région Amériques à 20,3 milliards et de 11% en Europe à 12,5 milliards. En revanche, les ventes au détail (dans les boutiques Apple) n'ont augmenté que de 5% à 6,4 milliards.

Les ventes d'iPhones représentent 56% du CA trimestriel environ, et celle d'iPad 20%.

La marge brute d'Apple s'est établie à 38,6% lors du trimestre en question, contre 44,7% un an plus tôt. Selon Aurel BGC, le consensus tablait sur une marge de plus de 40%.

Le cash-flow opérationnel a dépassé les 23 milliards de dollars sur la période, ajoute le directeur financier Peter Oppenheimer.

Comme précédemment, un dividende trimestriel de 2,65 dollars sera payé à compter du 14 février.

Le directeur général du groupe, Tim Cook, s'est déclaré 'ravi' de ce CA record et souligne que plus de 75 millions d'appareils fonctionnant sous système d'exploitation iOS ont été vendus sur la période. 'Nous avons toute confiance en notre pipeline de produits', a-t-il ajouté.

En guise de perspectives pour son 2ème trimestre 2012/2013, Apple table sur un CA compris entre 41 et 43 milliards de dollars et une marge brute de 37,5 à 38,5%. Il ne communique pas de prévision de bénéfice par action.

Pour mémoire au T2 2011/2012, le CA était de 39,2 milliards et la marge brute de 47,4%.

Chez Aurel BGC, les analystes n'y vont pas pas par quatre chemins : 'les investisseurs sanctionnent essentiellement l'absence de communication du groupe sur les perspectives plus que les résultats sur le trimestre et une stagnation des profits malgré une augmentation de 18 millions du nombre d'iPhones et d'iPads vendus grâce au lancement de nouveaux produits. Les prévisions du groupe sur ses marges sont nettement inférieures aux attentes des analystes.'

Le bureau d'études poursuit encore l'analyse : “la déception sur ces résultats est essentiellement liée aux marges d'Apple. Le groupe ne retrouvera pas ses 40%” de marge brute, estime Aurel BGC, car les consommateurs préfèrent les produits 'premiers prix'.

Bref, selon les spécialistes, “les produits Apple perdent une partie de leur image de 'produits High Tech de luxe' et Apple devient une société 'classique' de biens de consommation”. Or “la valorisation boursière des sociétés des biens de consommation est toujours inférieure aux sociétés du secteur du luxe”.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI