Bourse > Actualités > Informations sociétésffrfrfr > Apple : Plancherait sur une montre à la James Bond

Apple : Plancherait sur une montre à la James Bond

tradingsat

(CercleFinance.com) - Apple travaillerait à l'élaboration d'une montre dotée de fonctions d'un smartphone, d'après des sources proches du dossier, citées par la presse américaine.

Ainsi, le Wall Street Journal croit savoir que la firme à la pomme aurait entamé des discussions avec son principal partenaire dans la fabrication de ses produits, à savoir Hon Hai Precision Industry.

De son côté, le New York Times souligne que la fiction pourrait devenir réalité. Les accessoires de James Bond ou de l'inspecteur gadget s'achèteraient alors en magasin.

'Une telle montre fonctionnerait avec iOS', la base même de l'iPhone, de l'iPad et de l'iPod touch, selon deux personnes interrogées par le media qui ajoute que l'objet pourra servir à effectuer des paiements.

Nombre d'analystes plaident pour un regain d'innovation de la part d'Apple. Le 24 janvier dernier, Jefferies avait dégradé sa recommandation sur la valeur, passant d''achat' à 'conserver', et abaissé largement l'objectif de cours à 500 dollars, contre 800 dollars précédemment.

Le bureau d'études expliquait sa décision au regard du ralentissement des ventes d'iPhone et de la pression sur les marges.

Concernant les marges, il estimait qu'elles allaient reculer pour plusieurs raisons, notamment à cause de la compétition accrue au sein du secteur, qui rend le cycle de vie des produits plus court.

Le même jour, UBS réitérait son opinion d'achat sur Apple mais abaissait l'objectif de cours à 600 dollars, contre 650 dollars précédemment. Abaissant ses prévisions, l'analyste estimait que le titre manque de catalyseurs à l'heure actuelle, précisant que le lancement de nouveaux produits au printemps prochain pourrait relancer le dossier.

Enfin, le 24 janvier également, Société Générale maintenait sa recommandation d'achat sur le titre Apple, mais abaissait son objectif de cours à 12 mois de 800 à 560 dollars. 'Le grand risque à craindre (...) est la possibilité que les nouveautés d'Apple ne parviennent pas à séduire les consommateurs', concluait l'intermédiaire.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...