Bourse > Actualités > Informations sociétésffrfrfr > Anglo American : Pas d'avancées avec les grévistes / AAP

Anglo American : Pas d'avancées avec les grévistes / AAP

tradingsat

(CercleFinance.com) - Anglo American Platinum (AAP), filiale spécialisée dans le platine du groupe minier sud-africain Anglo American, a fait le point hier soir sur les “grèves illégales” qui durent depuis maintenant sept semaines sur certains de ses sites miniers des régions de Rustenburg, Union et Amandelbult. La dernière proposition de la direction a été refusée par les salariés, indique le groupe, et les actions disciplinaires se poursuivent.

Le groupe minier rappelle que depuis le 18 octobre, il négocie avec les syndicats “représentatifs”, dont NUM, UASA et NUMSA, “les options en vue de faciliter le retour au travail des mineurs impliqués dans ces actions illégales”. Le sort des 12.000 salariés renvoyés du Rustenburg faisait partie de ces discussions, qui ne comprennent cependant pas de négociations salariales.

AAP a ensuite fait part, le 29 octobre, de son offre visant à ce que l'activité reprenne sur les trois sites concernés, y compris pour les “12.000” du Rustenburg. L'offre était conditionnée à la reprise du travail au plus tard le mardi 30 octobre.

Or “Anglo American Platinum a confirmé que “cette offre a été refusée par les salariés”. Le directeur général d'AAP, Chris Griffith, s'est déclaré “déçu”.

Les poursuites disciplinaires engagées contre les grévistes “illégaux” des sites d'Amandelbult et d'Union sont déjà en cours, et leur issue sera annoncée en temps voulu.

AAP estime qu'il ne dispose pas actuellement de suffisamment d'employés pour assurer une exploitation normale de ses mines. Son “manque à produire” est actuellement chiffré, selon le groupe, à 3.694 onces de platine par jour, soit à ce jour 141.610 onces.

En 2011, selon la revue sur le platine de référence éditée par Johnson Matthey, l'Afrique du Sud a extrait 4.635.000 onces de ce métal, ce qui représentait alors près de 77% de la production mondiale. Celle d'AAP était, selon cette même source, de 2,28 millions d'onces.

AAP rappelle enfin que sur 36 des 123 personnes arrêtées pour violences par la police sud-africaine depuis le début du conflit dans le Rustenburg font partie de ses salariés.


Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...