Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Amendes confirmées en appel contre des groupes d'intérim

mardi 26 janvier 2010 à 19h41
Amendes confirmées en appel contre des groupes d'intérim

PARIS/ZURICH (Reuters) - La Cour d'Appel de Paris a confirmé une décision du Conseil de la concurrence qui condamnait Adecco, Manpower, Adia et Vedior au paiement d'une amende pour entrave à la concurrence.

Dans le détail, Adecco France a écopé d'une amende de 32,5 millions d'euros, tandis que sa filiale Adia devra verser 1,7 million d'euros et Manpower 42 millions d'euros, répartis en 14 millions d'euros pour Manpower France et 28 millions d'euros pour Manpower France Holding. VediorBis est quant à lui condamné au paiement d'une amende de 18,2 millions d'euros.

Ces groupes d'intérim avaient été sanctionnés en février dernier pour s'être entendus entre mars 2003 et novembre 2004 afin de limiter la compétition vis-à-vis de leurs clients importants.

Les entreprises en cause "se coordonnaient fréquemment sur les différents éléments de leur politique commerciale et tarifaire vis-à-vis de clients 'grands comptes', tels que Eiffage, La Poste, Alstom, EDF, Servair, les Galeries Lafayette ou Alcan", expliquait le Conseil de la concurrence dans sa décision.

Adecco et Adia ont annoncé mardi avoir pris acte de la décision d'appel rendue à leur encontre. Adecco a dit renoncer à tout autre recours et qu'il avait provisionné au 31 décembre 2008 la somme qu'il devra verser.

Rédaction de Zurich, version française Nicolas Delame

Copyright © 2010 Thomson Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+311.70 % vs +31.07 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat