Bourse > Actualités > Informations sociétés > A perdu 520 millions de livres en 2010/2011

A perdu 520 millions de livres en 2010/2011

tradingsat

(CercleFinance.com) - Thomas Cook a publié ce matin les comptes de son exercice 2010/2011 clos le 30 septembre dernier, qui se solde par une perte nette attribuable aux actionnaires de 520,7 millions de livres sterling (- 60,7 pence par titre), contre - 2,6 millions un an plus tôt. Une amélioration des comptes devrait se matérialiser au 2nd semestre 2011/2012, prévoit la direction.

Sur l'exercice, le chiffre d'affaires s'est accru de 10% en termes publiés à 9,8 milliards de livres sterling. Le voyagiste britannique souligne les 'bonnes performances' d'Europe centrale et du Nord, des lignes aériennes allemandes, mais elles ont été compensées par une chute des profits au Royaume-Uni et l'impact des troubles au Moyen-Orient, 'particulièrement en France'.

Le groupe souligne cependant que son cash flow libre s'est amélioré à 18 millions de sterlings.

Des charges de 573 millions ont dû être passées sur les comptes, dont 428 millions de dépréciations d'actifs.

Le plan de restructuration mis en place devrait générer 110 millions d'économies en rythme annuel, et de nouvelles cessions d'actifs sont récemment intervenues, comme les cinq hôtels en Espagne qui devraient réduire la dette nette de 81 millions de livres.

En Bourse de Londres, l'action Thomas Cook se tasse encore de près de 3% à 14,4 pence, soit à peu de choses près le bénéfice par action attendu à ce jour par le consensus au titre de l'exercice 2011/2012. Le PER correspondant est donc d'à peine 1.

Le groupe, dont la dette nette était de 891 millions de livres sterling en fin d'exercice, a signé une nouvelle facilité bancaire de 200 millions de livres sterlings. En fin de période, les fonds propres part du groupe se montaient à 1,15 milliard de livres, soit un 'gearing' proche de 80% contre moins de 50% un an plus tôt.

Le directeur général, Thomas Weihagen, s'est déclaré confiant quant aux mesures en cours et leur effet sur l'amélioration de la rentabilité du groupe.

En guise de prévisions, Thomas Cook s'attend à ce que son 1er trimestre 2011/2012 soit négativement impacté par l'incertitude des perspectives macroéconomiques en Europe et la montée des coûts. En outre, les récentes acquisitions Co-op et Intourist devraient contribuer aux pertes semestrielles, puisqu'elles réalisent leurs profits durant l'été.

“Les résultats du 2nd semestre devraient bénéficier du plan de restructuration mis en oeuvre au Royaume-Uni”, indique le groupe, qui continuera de travailler à l'amélioration de son bilan.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI