Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Le top 5 des plus anciennes entreprises du CAC 40

dimanche 28 octobre 2018 à 08h00
La galerie des Glaces de Versailles a été réalisée par Saint Gobain

(BFM Bourse) - Si une majorité des entreprises actuellement présentes au sein de l'indice phare de la place parisienne sont nées au XXe siècle (22 sur 40), d'autres sont bien plus anciennes. Voici les 5 grandes sociétés cotées à Paris qui ont traversé le plus d'époques.

1. Saint Gobain (1665)

Ce grand groupe français spécialisé dans les matériaux de construction est hors-concours. Créée en 1665 par Jean-Baptiste Colbert, le ministre des finances de Louis XIV, sous le nom de "La Manufacture royale de glaces de miroirs", la société avait pour premier objectif de donner à la France une dépendance moindre aux productions de verre vénitiennes. Entre 1678 et 1684, la compagnie participa à la construction de la galerie des Glaces du château de Versailles avant de s'établir sur le site de l'ancien château médiéval à Saint-Gobain (en Picardie, dans le département de l'Aisne aujourd'hui), le village qui lui donna son nom.

2. Pernod (1805)

Pernod Ricard est né en 1975 de la fusion entre Pernod fils (créé en 1805) et Ricard (fondé en 1932). L'histoire remonte à la fin du XVIIIe siècle quand deux sœurs, les demoiselles Henriod, vendent à Couvet (Suisse) un élixir composée de quatre plantes (absinthe, anis vert, fenouil et hysope) dont la consommation est recommandée à l'époque par les médecins. Afin de donner à cette liqueur l’essor industriel qu’elle mérite, les deux sœurs cèdent leur formule au major Daniel-Henri Dubied, négociant en dentelles, qui fonde, en 1798, une distillerie à Couvet, en Suisse.

Ignorant tout du métier de la distillation, il s’adjoint les services et compétences de Henri-Louis Perrenod. Ce dernier, face au succès de cet élixir, décide de créer sa propre fabrique, "Henri-Louis Perrenod", et s'associe avec un des fils Dubied. Pour éviter les droits de douane et étendre son activité en France, il installe, en 1804, une distillerie à Pontarlier dans le Doubs, sous le nom de Perrenod fils qui devient Pernod Fils en 1805.

3. Peugeot (1810)

Cela peut paraître étonnant puisque les première voitures ne sont apparues que dans les années 1880 mais le groupe Peugeot a été créé en 1810 par les frères éponymes, lors de la transformation du moulin familial à Hérimoncourt (dans le Doubs) en aciérie. La famille va ensuite se lancer dans des productions, à base d'acier, très diversifiées (ressorts, armatures de corsets, baleines de parapluie, pièces d'horlogerie). Puis Armand Peugeot, inspiré par une mode venue d'outre-Manche, lance la fabrication en série du grand-bi (une bicyclette qui possède une roue avant d'un très grand diamètre) baptisé "Le Français" en 1882. Puis, quatre ans plus tard, ce même Armand commence à s'intéresser à l'automobile. Il créera, dix ans plus tard, la "Société anonyme des automobiles Peugeot"

Celle-ci deviendra en 1910 la "Société anonyme des automobiles et cycles Peugeot" après avoir fusionné avec l'entreprise de ses neveux Pierre, Jules et Robert, qui avaient fondé "Les fils de Peugeot frères" en 1897 et produit leur première automobile en 1906, pour éviter une concurrence interne.

4. Axa (1817)

Créée en 1817, l'Ancienne Mutuelle de Rouen, issue de la Compagnie mutuelle contre l'incendie, avait pour mission originelle de couvrir les risques agricoles en Normandie. C'est sur cette petite société d'assurance que va se développer le futur géant de l'assurance Axa. En 1946, la création de la sécurité sociale transforme le monde de l'assurance et le groupe Ancienne mutuelle naît alors de la fusion des mutuelles du Calvados, de Rouen et d'Orléans. Claude Bébéar, un polytechnicien arrivé dans le groupe en tant qu'attaché de direction en 1958, va transformer l'Ancienne mutuelle. En 1975, il prend les rênes de l'entreprise et accélère son développement à l'international à grands coups d'acquisitions et prises de participations financières.

Devenue les Mutuelles Unies après l'acquisition, en 1978, de la Compagnie parisienne de garantie, cette nouvelle entité va ensuite racheter son concurrent, le groupe Drouot, à Bouygues, en 1982, pour créer un nouvel ensemble mutualiste. Problème, le groupe ne possède ni identité propre ni nom fédérateur et la presse de l'époque parle du "groupe Bébéar". Trois ans plus tard, en 1985, le nom Axa est créé de toutes pièces -et choisi par Claude Bébéar parmi une liste de trois noms retenus par la direction (Argos, Elan et Axa, donc)- pour faciliter le développement à l'international de la compagnie.

5. Schneider (1836)

Entreprise emblématique de la Révolution industrielle, la société a été fondée par Adolphe et Eugène Schneider, deux frères originaires de Lorraine. En 1836, soutenus par le banquier Seillière, ils rachètent les établissements du Creusot, issus d'une fonderie royale créée en 1782 ! En mettant l'accent sur l'innovation et la qualité, n'hésitant pas à aller étudier à l'étranger les meilleurs procédés industriels, ils relancent rapidement la forge. Au décès précoce d'Adolphe, Eugène continue à diriger l'entreprise qui connaît une expansion spectaculaire au Second Empire, grâce à l'essor des chemins de fer, des chantiers navals et de la construction à charpente métallique. Avant de s'engager sur un marché émergent : celui de l'électricité...

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.90 % vs +36.31 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat