Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Ce fonds est le plus fainéant du monde... mais il prospère depuis 1935

samedi 17 novembre 2018 à 08h00
Le Corporate Leaders Trust est actionnaire de Burlington & Santa Fe via Berkshire

(BFM Bourse) - Au sortir de la Grande Dépression, des investisseurs américains ont mis sur pied un fonds d'action en investissant à parts égales sur les trente leaders de la cote de l'époque. Depuis, aucune nouvelle ligne n'a été ajoutée, ce qui ne l'empêche pas de dégager une performance honorable.

Aujourd'hui abrité au sein de la société de gestion Voya Investment Managment (issue de la branche de gestion d'actifs d'ING aux Etats-Unis), le fonds Corporate Leaders a fait de la passivité sa ligne directrice. Fondé le 18 novembre 1935 sous le nom de "Corporate Leaders of America", ses promoteurs ont eu tout simplement l'idée d'investir sur les 30 principales entreprises américaines de l'époque... et de ne plus toucher au portefeuille. Leur raisonnement étant que si ces entreprises avaient survécu à la Grande Dépression, elle sauraient prospérer à l'avenir dans n'importe quel contexte ou presque...

Il faut donc qu'intervienne une fusion-acquisition ou une scission concernant l'une des sociétés détenues -ou beaucoup plus rarement de faillites comme ce fut le cas d'Eastman Kodak en 2012- pour que la composition change. Par ailleurs toute entreprise cessant de verser un dividende est également exclue : exit Citigroup en 2010. Quant aux sommes apportées au fur et à mesure par les nouveaux souscripteurs, elles sont allouées à parts strictement égales parmi les positions existantes, au nombre de 21 à fin septembre.

General Electric, Pacific Union ou encore AT&T

Quelques unes des entreprises de départ sont restées peu ou prou les mêmes. C'est notamment le cas de General Electric, de la vénérable compagnie de chemins de fer Union Pacific (fondée par Abraham Lincoln) ou encore de Procter & Gamble. D'autres ont vu leur nom à peine modifié comme l'American Telephone & Telegraph company raccourci en AT&T ou la Consolidate Gaz Company of New York, aujourd'hui Consolidated Edison (ConEdison). D'autres ont plus évolué, à l'image de la chaîne de magasins bon marché F.W. Woolworth, devenue Foot Locker, ou l'ancienne branche de gaz industriels d'Union Carbide devenue Praxair.

A noter que le Corporate Leaders est également actionnaire de la holding de Warren Buffett, Berkshire Hathaway, pourtant créé plusieurs années après dans les années 1950. Cela s'explique par l'opération intervenue en 2010 par laquelle Berkshire a racheté la Burlington Northern & Santa Fe Railway, compagnie spécialisée dans le fret ferroviaire, qui descendait de l'Atchinson Topeka Santa Fe Railway présente dans la composition d'origine. Cette opération avait en effet été payée par échange de titres, amenant Berskhire Hathaway dans le Corporate Leaders Trust.

Un fonds qui fait mieux que le S&P 500 depuis 15 ans

A l'origine, ses créateurs s'étaient fixés un horizon respectable de 80 ans. Mais le caractère résolument original du fonds lui vaut une audience certaine parmi les amateurs de titres "value" méfiants des effets de mode. C'est aussi un fonds de conviction puisque la totalité de l'actif est toujours investi ! Devant sa popularité, la date de liquidation a été repoussée de 2015 à 2100, un bel exemple de confiance en l'avenir.

Il faut dire que le fonds Corporate Leaders n'a pas à rougir de ses performances face à bon nombre de concurrents activement gérés. Par sa composition, le fonds a notamment été largement épargné par des épisodes comme l'explosion de la bulle internet ou la crise des crédits hypothécaires subprime... Il se classe parmi les bons élèves de la catégorie grandes capitalisations US / biais "value" et affiche même, sur 15 ans, une performance légèrement supérieure à celle du S&P 500 - un indice difficile à battre dans la durée compte tenu de sa taille.

Voici les entreprises présentes en 1935 :
- Allied Chemical & Dye
- American Can Company
- American Radiator & Standard Sanitary
- American Telephone & Telegraph
- Columbia Gas & Electric
- Consolidated Gas Company of New York
- I. DuPont de Nemours & Company
- Eastman Kodak Company
- W. Woolworth Company
- General Electric
- International Harvester
- National Biscuit
- Otis Elevator
- Pacific Gas & Electric Company
- Sears, Roebuck & Company
- Socony-Vacuum Oil Company
- Standard Oil Company (New Jersey)
- Standard Oil Company of California
- The American Tobacco Company
- The Atchison, Topeka & Santa Fe Railway
- The Borden Company
- The New York Central Railroad Company
- The North American Company
- The Pennsylvania Railroad Company
- The Procter & Gamble Company
- The United Gas Improvement Company
- Union Carbide & Carbon
- Union Pacific Railroad Company
- United States Steel
- Westinghouse Electric & Manufacturing

A fin octobre 2018, le fonds ne contenait plus qu'une vingtaine de lignes, les principales (représentant plus de 80% de l'actif) étant:
- Union Pacific
- Berkshire Hattaway
- Procter & Gamble
- Honeywell International
- Chevron
- DowDuPont
- Praxair
- Marathon Petroleum
- Exxon Mobil

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.50 % vs +37.68 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat