Bourse > Actualités > Avis d'expert > Nicolas Chéron : Tour d'horizon du Forex pour la rentrée

Nicolas Chéron : Tour d'horizon du Forex pour la rentrée

Nicolas ChéronNicolas Chéron
Nicolas Chéron

Stratégiste chez CMC Markets Diplômé de l'EDHEC Lille, Nicolas Chéron a travaillé pour des courtiers et gérants de portefeuille en tant que stratégiste court et moyen terme, sur actions, forex et matières premières. Co-responsable de l'équipe de recherche chez Zonebourse pendant deux ans, il a ensuite rejoint les …Lire la suite

(Tradingsat.com) - Le dollar aura mené la danse toute l’année 2015 affichant une performance positive contre les principales monnaies comme l’euro, la livre et les dollars des antipodes (Nouvelle-Zélande et Australie). La devise américaine a puisé sa force dans les perspectives de hausse de taux de la part de la FED qui se sont matérialisées à la mi-décembre par la première hausse de taux en 8 ans. Cette thématique de hausse de taux potentielle devrait de nouveau animer les débats à la rentrée de 2016.

Ci-dessous les performances des paires majeures (données journalières) : -4% pour la Livre (rouge), -10% pour l’euro (chandeliers), entre -11 et 12.5% pour les antipodes.

Source : CMC Markets, Plateforme Next Generation – 31/12/2015

GBPUSD sur un pivot clé

La Livre a commencé 2015 en surperformant le dollar américain, grâce à de bons chiffres économiques et des perspectives de hausse de taux potentielle, les anglais souhaitant suivre les américains dans un cycle de durcissement monétaire. Elle a perdu progressivement de sa superbe quand la BoE (Bank of England) a repoussé les échéances ces derniers mois mais elle pourrait ne pas avoir dit son dernier mot.

GBPUSD, données journalières

Source : CMC Markets, Plateforme Next Generation – 31/12/2015

Graphiquement, la paire s’inscrit dans un biseau descendant dont la borne basse a été très proprement travaillée pendant 6 mois, voyons comment les cours se comportent à son contact à la rentrée.

Nombreuses seront les statistiques la semaine prochaine la concernant :

EURUSD complexe et indécise

Alors que 90% des prévisionnistes attendaient la parité en 2015, l’euro aura tenu bon et surpris les vendeurs à plusieurs reprises (2 hausses de 600 points rapides en août et en décembre). Malgré tout, la paire affiche une baisse sur l’année étant donné le différentiel de politique monétaire entre durcissement monétaire aux USA d’un côté et assouplissement quantitatif en Europe de l’autre (ce qui a tendance à faire pression sur la monnaie).

La suite n’est pas évidente…2016 pourrait voir l’inflation remonter ce qui ne plaiderait pas pour plus d’assouplissement en Europe. Parallèlement, aucune hausse de taux n’est anticipée par les marchés au vu des « Fed funds » avant le mois de juin. Autant dire que voir la parité semble aussi possible que d’envisager un retour vers les plus hauts de 2015 sous 1,20.

Techniquement, la paire est ancrée dans un range, entre 1,08 et 1,11, attentiste, tout comme nous pourrions l’être au mois de janvier, en attendant que la situation se décante.

EURUSD, données journalières

Source : CMC Markets, Plateforme Next Generation – 31/12/2015

Les antipodes font de la résistance – AUDUSD et NZDUSD

Depuis le mois de septembre 2015 et le point bas des marchés actions européens mais également chinois les dollars des antipodes ont repris du terrain à la hausse. Appétit pour le risque, stabilisation de leur principal partenaire la Chine (pour le moment), politiques monétaires attentistes, bons chiffres économiques, tels ont été les moteurs de la hausse sur ces 3 derniers mois. On notera tout de même une forte surperformance du dollar néo-zélandais (+10% sur 3 mois) par rapport au dollar australien (+5% sur 3 mois).

Graphiquement, ces deux paires arrivent sous des résistances de taille, au-dessus desquelles les tendances passeraient enfin à moyen terme de neutres à haussières mais rien n’est fait. Nous suivrons donc d’éventuels signaux techniques en début d’année, que ces derniers soient des passages en force à la hausse ou des échecs sous résistances.

NZDUSD, données journalières

Source : CMC Markets, Plateforme Next Generation – 31/12/2015

AUDUSD, données journalières

Source : CMC Markets, Plateforme Next Generation – 31/12/2015

Le rouble, sous le feu des projecteurs

Très corrélé aux cours du pétrole le rouble Russe est resté sous pression tout au long de l’année 2015 et alors que le WTI est proche de ses plus bas, la monnaie russe suit le mouvement. Aussi, la paire USD/RUB, représentant le dollar américain contre son homologue russe, travaille actuellement des seuils historiques de prix, à proximité de ses plus hauts annuels.

Dans les semaines à venir, cette paire pourrait être attractive notamment en cas de violent rebond technique de l’or noir. En effet, si tel devait être le cas, un échec de la paire USD/RUB sur ses plus hauts pourrait amener à une correction d’ampleur, comme cela avait été le cas début 2015.

USDRUB, données journalières

Source : CMC Markets, Plateforme Next Generation – 31/12/2015

Par Nicolas Chéron, Stratégiste pour CMC Markets



Les informations fournies présentent un caractère purement informatif, elles ne constituent pas un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers ou de la recherche en investissement. Cette communication n'a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l'indépendance des analyses financières et à interdire d'effectuer des transactions sur l'instrument concerné avant la diffusion de la communication. Ces informations vous sont fournies à titre indicatif et pourraient ne pas être actualisées. Elles peuvent être amenées à changer sans avertissement préalable. Les performances passées d’un investissement donné ne garantissent pas ses performances futures. Les observations, analyses et conclusions présentées sont basées sur des données graphiques de CMC Markets et non sur des données relatives aux instruments sous-jacents réels. CMC Markets ne pourra être tenu responsable d’une perte liée directement ou indirectement à une transaction réalisée sur la base des information fournies.

Les CFD (contract for difference) sont des produits financiers complexes, à effet de levier, comportant un risque de perte supérieure au capital investi.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI