Bourse > Actualités > Avis d'expert > BUND : Suivez le guide

BUND : Suivez le guide

Nicolas ChéronNicolas Chéron
Nicolas Chéron

Stratégiste chez CMC Markets Diplômé de l'EDHEC Lille, Nicolas Chéron a travaillé pour des courtiers et gérants de portefeuille en tant que stratégiste court et moyen terme, sur actions, forex et matières premières. Co-responsable de l'équipe de recherche chez Zonebourse pendant deux ans, il a ensuite rejoint les …Lire la suite

Retour sur un décalage inattendu ou presque



Un mini choc obligataire a eu lieu au mois d’avril dernier. Le BUND jusqu’ici haussier et soutenu par le programme d’assouplissement quantitatif de la BCE a perdu 1000 points en l’espace de deux semaines, le rendement des taux allemand à 10 ans presque devenu négatif mi-avril a littéralement explosé à la hausse pour s’approcher du seuil psychologique des 1%. (Cliquez ici pour relire mon analyse du mois d’avril).

Evidemment, ce phénomène a eu pour impact une remontée de la paire EURUSD très corrélée à l’évolution des taux, mais également une pression sur les indices boursiers. En effet, lorsque les taux montent le marché obligataire retrouve son attractivité au profit du marché action. Début juin, suite aux dires de Mario Draghi sur la légitimité de la volatilité accrue des marchés, la baisse du Bund a repris de plus belle et de nouveaux plus bas ont été inscrits vers 149. Néanmoins, on constate que cette zone est défendue et qu’une tentative de rebond technique semble se mettre en place.


Rebond technique en cours

Voici les raisons graphiques du rebond actuel :


A long terme, sur les 4 dernières années, vous pouvez constater une tendance haussière puissante matérialisée par une oblique de soutien en vert. Il se trouve que les 148.5/149 correspondent à cette oblique, non loin des plus hauts de 2012 2013 et 2014 à 147.5. Une réaction a naturellement eu lieu sur ce pivot majeur, les vendeurs prennent des bénéfices après un rallye baissier majeur et les acheteurs semblent de retour.


A moyen terme, les 149 correspondent à un support travaillé en fin d’année 2014 mais également au début des spéculations sur le QE alors en cours de préparation. Il s’agit donc ici également d’une zone psychologique pour les opérateurs.

Jusqu’où ?


Lorsque l’on étudie le graphique de court terme, on constate que le Bund vient de prendre appui sur une oblique baissière passant par les plus bas. Une divergence est notable sur le RSI et une poursuite de la hausse permettrait un retournement des indicateurs techniques tels que la MACD. Les seuils techniques à garder en tête se situent à 152/152.2 soit les anciens plus bas de mai. Au-dessus de ce seuil les 154.5 seraient à portée. Enfin, les 156, point clé du dernier retournement baissier, correspondent au pivot au-dessus duquel la hausse reprendrait ses droits, au-dessous duquel, les pressions baissières peuvent reprendre à tout moment. Sous les plus bas récents, la donne serait tout autre, la baisse pourrait s’intensifier et un signal de moyen terme serait alors potentiellement donné.

Et la suite ?

Il n’est pas évident d’anticiper la suite. En effet, il se pourrait que cette remontée des taux obligataires, que l’on constate en Europe comme aux USA, soit momentanée, auquel cas la situation se normaliserait et le calme reviendrait. Néanmoins, si cette remontée est le début d’une remontée des taux à échelle mondiale, durable, cela pourrait impliquer des changements majeurs de tendance, comme sur la paire EURUSD par exemple. Ci-dessous, notez la corrélation entre la remontée des taux à 10 ans aux USA et en Allemagne, ainsi que la corrélation entre les taux US et EURUSD.


Scénario du pire

Alors que les taux obligataires étaient proches de 0, des analystes fondamentaux ont fait le parallèle entre le mouvement du 10 ans allemand et celui des taux Japonais en 2003. Etait alors prévisible un choc obligataire selon cette comparaison (graphique ci-dessous)


Ce choc a bel et bien eu lieu, sur la mise à jour vous voyez bien à quel point le phénomène récent épouse le cas japonais de 2003. Or, si la suite doit également être la même, cela signifie que le Bund va fortement repartir à la baisse, que les taux vont de nouveau se tendre et pas qu’un peu…


En conclusion, la situation de court terme nous montre une accalmie sur les marchés, qui aide les indices à reprendre de la hauteur. Néanmoins, restons sur nos gardes à moyen terme, car si les mouvements du passé devaient se reproduire, des turbulences se feraient sentir.

Par Nicolas Chéron, Stratégiste pour CMC Markets

Ce commentaire présente un caractère purement informatif et ne constitue ni un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers. CMC Markets ne saurait être tenu responsable quant à l'exactitude, la fiabilité, l'exhaustivité ou la pertinence de ces informations ou données.

Les observations, analyses et conclusions qui en résultent sont basées sur des données graphiques de CMC Markets et non sur des données relatives aux instruments sous-jacents réels. L’utilisation de données graphiques a des limites et l’analyse technique n’est pas une science exacte. Nous vous recommandons d’utiliser ces données en complément d’autres supports/facteurs lors de votre prise décision de d’achat ou de vente. N’oubliez pas que les CFD présentent un caractère hautement spéculatif et qu’il est possible de perdre un montant supérieur au capital investi. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI