Bourse > Actualités > Avis d'expert > Actions américaines : Explosions et déceptions

Actions américaines : Explosions et déceptions

Nicolas ChéronNicolas Chéron
Nicolas Chéron

Stratégiste chez CMC Markets Diplômé de l'EDHEC Lille, Nicolas Chéron a travaillé pour des courtiers et gérants de portefeuille en tant que stratégiste court et moyen terme, sur actions, forex et matières premières. Co-responsable de l'équipe de recherche chez Zonebourse pendant deux ans, il a ensuite rejoint les …Lire la suite

(Tradingsat.com) - Si vous tradez les actions alors comment ne pas être attiré par ce qui se passe outre atlantique. Des actions y réalisent des performances étincelantes, les titres sont très liquides (entendez par là que vous n’aurez pas de mal à entrer ou sortir même avec des positions importantes), les tendances sont souvent affirmées et les cassures de plus hauts historiques régulières.

Néanmoins, tout n’est pas rose. Les dossiers qui déplaisent ou déçoivent sont massacrés, de fortes chutes peuvent résulter de publications un tant soit peu inférieures aux attentes, les replis sont profonds (à la hauteur des mouvements haussiers) et il convient donc d’agir avec précaution, comme sur tout marché.


Voici quelques exemples de titres performants, en attente de résultats ou décriés.


Netflix :
Avec 130% de performance depuis le 1er janvier, le titre du spécialiste des prestations de visionnement de films et séries en ligne a de quoi faire rougir la cote. Les bonnes nouvelles se succèdent, les augmentations tarifaires ont été bien accueillies et les projets d’internationalisation de l’équipe dirigeante semblent plaire aux investisseurs.

Pendant près d’un an l’action est restée enfermée dans un range. Notez à quel point la cassure des 70 USD a été franche. Elle a donné naissance à une puissante tendance haussière. Ce type de signal est à rechercher.

Amazon :
Même schéma sur le distributeur de produits grand public. Après une pause en 2014, les acheteurs sont sortis du bois début 2015 entrainant une sortie par le haut d’un triangle chartiste. Les résultats du premier trimestre ont ensuite permis au titre d’inscrire un nouveau record historique au-dessus des 410 USD ce qui a entrainé une vague haussière supplémentaire.

La première journée de « Premium Day » (offres exclusives aux membres premium) a dépassé les espérances avec 34.4 millions d’articles commandés dans le monde (record) ce qui a engendré une énième accélération au-dessus des 450 USD.

Google :
Près de 2 ans de patience, voilà qui a fini par payer pour les actionnaires du géant du web. Dépassant largement les estimations sur ses derniers résultats trimestriels, la société a vu son cours de bourse bondir de 13%, inscrivant ainsi de nouveaux records historiques.



Apple :
La société à la pomme est une des plus belles réussites boursières de l’histoire. Néanmoins le marché en demande encore et toujours plus et faire mieux qu’excellent ne peut être tenable éternellement. Après avoir battu le consensus 37 fois sur 40 ces dernières années, la société a publié des résultats jugés décevants hier soir. J’avais d’ailleurs prévenu à ce sujet dans ma dernière analyse sur ce titre (cliquez ici), en prenant pour exemple ce qu’il s’était passé en 2012/2013, lorsque l’action était passée de 100 à 55.

Apple a publié des chiffres solides mais ce n’est pas ce qu’on attendait d’elle. Les investisseurs espéraient que le groupe puisse encore une fois, faire mieux que les meilleures des estimations. La société a vendu moins d’iphones que prévu 47.5 millions contre des attentes à 49.6 millions, les ventes en Chine dont on attendait qu’elles soient un possible catalyseur positif ont reculé de 21% et les tant attendues ventes de l’iwatch n’ont pas été révélées.

Graphiquement le titre évolue dans un range compris entre 120 et 134.4 USD et pourrait ouvrir non loin de la borne basse ce jour. Si le range tient, l’espoir d’une reprise haussière sera renforcé. A contrario, en cas de sortie par le bas, une correction vers les supports suivants prendrait le pas. N’oubliez pas de prendre du recul par moment, voici un autre graphique du titre que j’avais publié sur twitter récemment.



Tesla :
Devenue la référence en matières de véhicules électriques, Tesla fait partie des success story à l’américaine avec une performance de plus de 1000% depuis son introduction en bourse. Comme ses consœurs l’action évolue dans un range et les résultats publiés début août devraient donner le tempo. Même si les projets de l’entreprise notamment dans le solaire semblent pharaoniques et pourraient lui ouvrir la voie à une nouvelle dimension en terme de chiffre d’affaires, la transition ne sera pas forcément une mince affaire et les dirigeants seront attendus au tournant.

Techniquement, la tendance est haussière mais le range 180 – 290 prévaut et des velléités baissières ont pu être constatées ces dernières séances aux abords des précédents records historiques. Tout comme Apple, Tesla compte également beaucoup sur la Chine…résultats à suivre.

Twitter :
Voilà ce qui arrive lorsque le marché n’apprécie pas les résultats d’un titre. Je n’en dis pas plus, simple mise en garde pour ceux qui seraient trop « optimistes » quant aux valeurs détenues lorsque les résultats ne suivent pas. Voyez les violentes chutes du titre opérées par deux fois de 54 à 34 USD.



Par Nicolas Chéron, Stratégiste pour CMC Markets

Ce commentaire présente un caractère purement informatif et ne constitue ni un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers. CMC Markets ne saurait être tenu responsable quant à l'exactitude, la fiabilité, l'exhaustivité ou la pertinence de ces informations ou données.

Les observations, analyses et conclusions qui en résultent sont basées sur des données graphiques de CMC Markets et non sur des données relatives aux instruments sous-jacents réels. L’utilisation de données graphiques a des limites et l’analyse technique n’est pas une science exacte. Nous vous recommandons d’utiliser ces données en complément d’autres supports/facteurs lors de votre prise décision de d’achat ou de vente. N’oubliez pas que les CFD présentent un caractère hautement spéculatif et qu’il est possible de perdre un montant supérieur au capital investi. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI