Bourse > Actualités > Avis des brokersffrfrfr > Volkswagen : Bernstein se montre toujours positif

Volkswagen : Bernstein se montre toujours positif

tradingsat

(CercleFinance.com) - Dans le cadre d'une note sectorielle, le bureau d'études Bernstein confirme son opinion positive que l'action du constructeur automobile allemand Volkswagen ce matin. Le conseil acheteur sur le titre, soit 'surperformance', est maintenu, même si les analystes estiment que le groupe va devoir repenser, en Europe, le positionnement de sa marque amirale éponyme. L'objectif de cours demeure également inchangé à 260 euros, autant sur l'action préférentielle Volkswagen, qui fait partie de l'indice DAX, que sur le titre ordinaire.

Sur le marché boursier allemand, l'action préférentielle (VZ) Volkswagen se tasse de 0,7% à 174 euros.

En baisse de près de 15% depuis le début de l'année, elle sous-performance autant l'indice DAX allemand (+ 0,6% sur la période) que l'indice sectoriel européen Euro Stoxx Automobiles & Parts (- 0,6%).

Certes, relativement aux constructeurs automobiles français comme Peugeot, qui renaît, les gains de parts de marché réalisés par Volkswagen depuis une décennie semblent marquer un arrêt. Et ce d'autant que Renault et surtout Peugeot ont maintenu leurs dépenses de R&D pendant la crise, ce qui a permis de renouveler les gammes.

Les récentes performances relatives des actions des constructeurs français (le titre Peugeot a pris 35% depuis le début de l'année) et allemands reflètent les évolutions relatives des parts de marché, selon Bernstein.

Les analystes se demandent d'ailleurs où, dans les gammes de Volkswagen, se trouvent les véhicules 'low cost' prisés ces temps-ci par les consommateurs, et si l'organisation industrielle MQB vantée par la direction 'ne serait pas tout simplement trop coûteuse', selon une opinion répandue dans le secteur.

Bernstein refuse cependant d'enterrer le géant allemand, premier constructeur automobile d'Europe : 'nous continuons d'avoir confiance en Porsche et Audi (les grandes marques haut de gamme du groupe allemand, ndlr) ainsi que dans la présence du groupe en Chine. Même si en Europe, la marque-clé du groupe (c'est-à-dire Volkswagen, ndlr) doit sans doute être revisitée', indique la note de recherche.

Rappelons que par région, parmi les ventes unitaires du groupe Volkswagen, l'Europe fait pratiquement jeu égal avec l'Asie Pacifique.

Bernstein se félicite des informations de presse selon lesquelles le groupe hâterait la sortie d'une nouvelle Golf, soit peut-être dès début 2017. Si elle se confirmait, cette nouvelle 'pourrait suggérer que le groupe s'est penché sur l'aspect 'coûts' de ses produits', écrit l'analyste.

Cependant, 'les investisseurs haussiers sur Volkswagen devront probablement s'armer de patience, tout spécialement si les groupes français continuent à gagner du terrain'.

En attendant, et malgré son optimisme sur l'action Volkswagen, Bernstein considère toujours Peugeot comme sa valeur automobile européenne préférée, son objectif de cours étant de 13 euros.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...