Bourse > Actualités > Avis des brokers > Ubs n'est plus acheteur et préfère danone

Ubs n'est plus acheteur et préfère danone

tradingsat

(CercleFinance.com) - UBS a révisé en baisse son conseil sur le titre du groupe agroalimentaire suisse Nestlé : si l'objectif de cours est maintenu à 58 francs, la préconisation est passée d''achat' à 'neutre' après la récente hausse du cours. Selon eux, le potentiel présenté par l'action Danone est supérieur. En Bourse de Zurich, l'action Nestlé se tasse de 0,6% à 56,4 francs suisses quand l'indice SMI grappille 0,1%.

Dans leur note de recherche, les analystes se demandent s'il ne serait pas temps, pour le titre, de marquer une pause. “En euros, l'action Nestlé a augmenté de 16% en six mois', calculent-ils.

Certes, le géant de Vevey dispose d'avantages sensibles, comme sa taille critique et les gains de parts de marché induits par ses dépenses de recherche & développement. UBS s'attend à ce que Nestlé termine le 1er trimestre 2012 sur une solide croissance organique de 7,2%. Mais 'des devises importantes, comme le real brésilien, partent dans le mauvais sens [contre le franc suisse dans lequel les comptes de Nestlé sont tenus, NDLR]. Il reste donc peu de place pour une réappréciation des estimations bénéficiaires', juge la note de recherche.

UBS rappelle qu'il considère que Nestlé pourrait racheter la branche Nutrition infantile de Pfizer, mais le prix devrait être élevé.

'Nous continuons de considérer que dans les marchés industrialisés, l'environnement opérationnel du secteur s'annonce comme le plus difficile depuis le début des années 90', indique la note de recherche. Le potentiel de création de valeur semble donc limité.

Après 3,07 francs en 2011, UBS s'attend à un bénéfice par action Nestlé de 3,25 francs en 2012 puis 3,53 francs en 2013.

Les analystes écrivent sans ambages qu'il décèlent davantage de potentiel chez Danone. Le titre du concurrent français de Nestlé leur semble plus attractif en raison de son activité Nutrition, jugée sous-valorisée, et de ses divisions américaine et russe qui, au 1er trimestre, devraient avoir franchi un cap.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés. Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI