Bourse > Actualités > Avis des brokersffrfrfr > Seplat : Exane toujours positif avec Afren / MPI

Seplat : Exane toujours positif avec Afren / MPI

tradingsat

(CercleFinance.com) - Exane BNP Paribas confirme ce matin son conseil positif de 'surperformance' sur l'action de la 'junior' pétrolière nigériane Seplat Petroleum, qui a approché une concurrente africaine également cotée à Londres, Afren. Les analystes jugent que la combinaison des deux sociétés 'serait des plus sensées'. Leur objectif de cours est de 173 pence.

A la Bourse de Londres ce matin Seplat, principal actif du groupe français MPI (capitalisant 350 millions d'euros) qui en détient 21,8%, reste neutre à 126,2 pence.

Malgré une reprise de 16,6% ces cinq dernières séances, elle a perdu la moitié de sa valeur en six mois.

Hier en effet, Afren, qui est une société pétrolière 'junior' centrée sur l'Afrique et le Moyen-Orient, a révélé que Seplat, basée au Nigeria mais comme elle cotée à la Bourse de Londres, l'avait approché en vue d'une éventuelle fusion. Les discussions n'en sont qu'à un stade préliminaire, et aucune conclusion définitive ne peut être formulée à ce stade.

A ce jour, Seplat capitalise environ 600 millions de livres sterling (environ 750 millions d'euros) et Afren quelque 550 millions de sterling (700 millions d'euros).

Selon Exane, si cette offre se concrétisait, elle permettrait de soulager Afren, pénalisé récemment par la chute des cours du brut et des retards de développements de ses gisements. En effet, Seplat disposait d'une trésorerie de 435 millions de dollars (soit 350 millions d'euros) au 30 octobre dernier, ce qui pourrait permettre d'accélérer le développement d'Afren.

'Seplat pourrait se permettre de lancer une offre en espèces' et en titres, juge Exane, étant donné son cash, sa capacité d'endettement et la valeur de ses actifs. Le groupe nigérian pourrait aussi s'associer avec d'autres acteurs pour financer l'opération.

De surcroît, la forte crédibilité du management de Seplat permettrait de redorer le blason d'Afren, dont le directeur général Osman Shahenshah et plusieurs hauts cadres ont été remerciés en octobre pour des faits de corruption.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...