Bourse > Actualités > Avis des brokersffrfrfr > Salzgitter : Décote excessive, Crédit Suisse passe à l'achat

Salzgitter : Décote excessive, Crédit Suisse passe à l'achat

tradingsat

(CercleFinance.com) - Crédit Suisse a relevé son conseil sur le titre Salzgitter bien que le conglomérat sidérurgique allemand ait, le 8 mai, lancé un avertissement sur ses prévisions et dévoilé des résultats trimestriels préliminaires inférieurs aux attentes. 'Nous pensons maintenant que les mauvaises nouvelles sont derrière nous pour Salzgitter', indique la note de recherche, qui souligne que la valorisation actuelle de l'action est inférieure à ce qu'exigerait son besoin en fonds de roulement. L'objectif de cours est maintenu à 42 euros.

Sur le marché boursier allemand, l'action Salzgitter prend près de 6,8% à 32,9 euros.

En effet, le ton employé le 8 mai dernier par la direction de Salzgitter était particulièrement sombre : 'conséquence de la sévère crise structurelle que traverse le marché européen de l'acier, la perspective d'une stabilisation dans les prochains mois s'est éloignée. Le retournement du marché qui se produit habituellement de manière saisonnière ne s'est pas encore produit. En outre, les cours des matières premières et de l'énergie se maintenant à un niveau toujours élevé, on peut prévoir que les marges se retrouveront sous pression', indiquait le communiqué.

Selon les analystes de Crédit Suisse, 'à la différence de 'pure players' de la sidérurgie, dont les actions peuvent s'effondrer dans le sillage de la dégradation de leurs bilans, Salzgitter profite d'une valorisation soutenue par sa solidité financière', indique la note de recherche.

Le 2ème sidérurgiste d'Allemagne reste actuellement valorisé moins de deux milliards d'euros à la Bourse allemande.

Or la trésorerie nette positive du groupe (570 millions), sa participation de 25% dans le fondeur de cuivre Aurubis (554 millions) et ses 2,6 milliards de fonds de roulement nets permettent largement de faire face à des charges significatives de retraite (1,9 milliard).

En totalisant tout ceci, Crédit Suisse arrive à une valeur cumulée de 34 euros par action, 'juste au-dessus' du cours actuel de l'action, 'ce qui suppose que les actifs composant le coeur de métier du groupe (acier, négoce, tubes et technologie) ne sont plus valorisés du tout', peut-on encore lire.

Certes, en termes opérationnels, d'autres groupes sont capables de faire mieux que Salzgitter, mais cela ne justifie pas pour autant une valorisation aussi basse, ce qui justifie le retour à l'achat des analystes.

Salzgitter publiera ses résultats détaillés le 15 mai.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...