Bourse > Actualités > Avis des brokers > Salvatore Ferragamo : Doublement dégradé par Credit Suisse

Salvatore Ferragamo : Doublement dégradé par Credit Suisse

tradingsat

(CercleFinance.com) - Dans le cadre d'une revue sectorielle des valeurs italiennes du luxe, Credit Suisse a doublement dégradé son conseil sur l'action du maroquinier Salvatore Ferragamo, qui n'est plus de 'surperformance' mais désormais neutre. L'objectif de cours est également abaissé de 24 à 22 euros. Selon les analystes, il est de moins en moins évident que la marque va mieux se comporter que son marché, en raison du manque de nouveaux produits et des prix élevés pratiqués en Chine.

A la Bourse de Milan, l'action Ferragamo perd 2% à 20,1 euros quand l'indice FTSE Mib reste stable.

Pour Credit Suisse, cela ne fait aucun doute : 'les produits de Ferragamo manquent de nouveauté'. En effet, le directeur de la création, Massimiliano Giornetti, a quitté le groupe fin mars et selon les analystes, le dernier lancement significatif de nouveaux sacs à main remonte à 2014, avec le 'Fiamma'. Et rien ne devrait changer de ce côté en 2016.

De plus, 'les différences de prix entre les régions constituent un enjeu critique', ajoute Credit Suisse, qui estime que pour ce qui est des chaussures et des sacs à mains italiens, l'écart entre le prix domestique (italien) et celui pratiqué en Chine dépasse les 50%. Soit encore plus que le 'gap' d'autres grandes marques de maroquinerie, comme Louis Vuitton (environ 35%, estime une note).

En conséquence, 'nous pensons que le risque d'harmonisation globale des prix par l'intermédiaire d'une baisse ne peut être ignoré, tant pour Tod's que pour Ferragamo', redoute Credit Suisse.

Dans ces conditions, l'accroissement des marges de Salvatore Ferragamo semble compromis, ou du moins voué à une forte modération relativement aux années passées. Bref, la marge brute d'exploitation record atteinte par le groupe en 2015 (23%) ne devrait guère évoluer en 2016.

Enfin, à 12 fois son ratio valeur d'entreprise / résultat d'exploitation, le titre ne semble pas bon marché aux analystes.


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI