Bourse > Actualités > Avis des brokers > Royal Mail : UBS entame le suivi avec un conseil vendeur

Royal Mail : UBS entame le suivi avec un conseil vendeur

tradingsat

(CercleFinance.com) - UBS entame ce matin le suivi de l'opérateur postal britannique Royal Mail avec un conseil de 'vendre' le titre récemment introduit sur le London Stock Exchange, et un objectif de cours de 450 pence. Principal argument : la valorisation actuelle, en forte hausse depuis la mise en Bourse, semble trop exigeante relativement aux fondamentaux de l'entreprise comme aux autres titres du secteur.

Introduite le 11 octobre dernier à 330 pence en Bourse de Londres, soit tout en haut de la fourchette estimative, l'action Royal Mail progresse de 0,2% ce matin outre-Manche à 542 pence.

Certes, après la mise en place de mesures de productivité, la marge de Royal Mail s'est sensiblement améliorée (passant de - 1,6% en 2009/2010 à + 4,3% en 2013/2013). Cette tendance devrait se poursuivre grâce notamment à la progression des volumes traités du côté des paquets, mais à vitesse réduite.

En effet, l'accord signé avec les organisations de salariés rendra difficile une accélération de la transformation du groupe, qui supposerait de nouvelles réductions d'effectif et une automatisation accrue. De surcroît, maintenant que la division Lettres est entièrement automatisée, un catalyseur pour les profits de Royal Mail serait la modernisation du traitement des colis. En effet, les volumes de lettres baissent alors que le nombre de de paquets traité augmente.

Les comptes s'en ressentiraient, mais 'une telle mesure prendrait probablement du temps étant donné l'effectif actuel consacré à la branche Colis', écrit UBS.

Bref, après une envolée de 69% depuis la mise en Bourse de Royal Mail, 'nous estimons que le marché surestime l'amélioration à venir des marges du groupe', indique UBS.

Après 34,5 pence en 2012/2013, UBS s'attend un à bénéfice par action Royal Mail de 30,2 pence en 2013/2014, puis de 46,5 pence en 2014/2015.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI