Bourse > Actualités > Avis des brokersffrfrfr > Richemont : Credit Suisse préconise maintenant de vendre

Richemont : Credit Suisse préconise maintenant de vendre

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les temps sont durs pour l'action Richemont, qui avait dépassé les 90 francs suisses entre l'été 2013 et le début de l'année 2015. Mais selon les analystes de Credit Suisse, il n'est pas pour autant l'heure d'y revenir, le marché horloger helvétique pouvant plonger plus bas encore. Dans une note publiée ce matin, les analystes ont abaissé leur recommandation d'une position neutre au conseil vendeur de 'sous-performance'. L'objectif de cours sur le titre Richemont revient de 58 à 50 francs.

A la Bourse de Zurich, le titre Richemont cède plus de 3% à 57,1 francs suisse, dans un marché suisse en baisse de 0,7%. Dans l'horlogerie, Richemont détient notamment les marques Vacheron Constantin, Baume & Mercier, Jaeger-LeCoultre ou encore Cartier, même si son autre grand métier est la haute joaillerie (Cartier et Van Cleef & Arpels).

Dans une note consacrée aux horlogers suisses, ce qui en Bourse recouvre principalement Swatch et Richemont (- 40% et - 31% sur un an, respectivement), les analystes se demandent s'il est temps de revenir sur le secteur. Leur réponse est sans appel : il est encore trop tôt. 'Les difficultés que traverse le secteur nous paraissent plus graves que nous ne le pensions initialement', reconnaissent-ils.

Après la réalisation d'une enquête 'maison', Credit Suisse est en effet parvenu à trois conclusions : tout d'abord, et contrairement à une idée répandue, le marché clé de Hong Kong n'a pas encore atteint son point bas, et il n'est pas certain que la croissance y soit de retour en 2017. Ensuite,

Ensuite, ajoutent les spécialistes, la sur-accumulation de stocks 's'avère pire que nous ne le pensions', malgré le ralentissement des livraisons à Hong Kong. Les analystes rapportent qu'en Chine, Hong Kong compris, les stocks pourraient représenter jusqu'à six mois d'activité.

Enfin, le 'surstockage' ne se limite pas à la Chine, rapporte l'enquête de Credit Suisse.

Dans ces conditions, le conseil des analystes sur l'action Richemont est abaissé. Certes, le titre a plutôt bien résisté en dépit d'une recul des anticipations bénéficiaires de l'ordre de 30% ces six derniers mois. Mais alors que le consensus semble estimer que le point bas approche, telle n'est pas l'opinion de Credit Suisse.

Credit Suisse dégrade par la même occasion, directement du conseil acheteur de 'surperformance' à 'sous-performance', son conseil sur le titre Swatch.


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...