Bourse > Actualités > Avis des brokers > Richemont : Aurel BGC abandonne son conseil acheteur

Richemont : Aurel BGC abandonne son conseil acheteur

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le bureau d'études parisien Aurel BGC a abandonné son conseil d'achat sur le titre Richemont après que le groupe de luxe helvétique ait fait état, au terme des cinq premiers mois de son exercice 2013/2014, d'une croissance des ventes à devises constantes légèrement décevante. Désormais ramené à 'conserver', le conseil est cependant assorti d'un relèvement de l'objectif de cours de 86 à 96 francs suisses.

En Bourse de Zurich, l'action Richemont recule de 3,6% à 90,1 francs suisses alors que l'indice SMI ne perd que 0,2%.

Sur la période, les ventes à changes constants du groupe ont progressé de 9%, chiffre en léger retrait du consensus (10%). En outre, durant le seul mois d'avril, le premier de l'exercice 2013/2014, la progression avait atteint 13%, toujours à changes constants, ce qui implique donc un net ralentissement depuis lors.

Si la région Amériques et le Japon affichent des croissances de 17% à changes constants, et que les ventes dans la zone Europe/Moyen-Orient restent dynamiques (+10%), 'la zone Asie/Pacifique (+ 4% à changes constants) continue de souffrir d'une activité en recul en Chine Continentale (approche prudente de la clientèle) alors que les ventes sont bien orientées à Hong Kong (1er marché du groupe) et Macao', indique la note de recherche.

Par métier, les montres affichent toujours une solide progression, mais le métier de joaillerie, plus important et plus rentable pour Richemont, est soulignée. La cause probable : 'la faiblesse persistante du marché chinois', où 'Cartier souffre depuis plusieurs mois d'un recul de ses ventes de montres sur ce marché'.

Aurel BGC relève légèrement ses prévisions bénéficiaires antérieures, qui restent conservatrices en regard des chiffres publiés ce jour. C'est ce qui explique le relèvement de l'objectif de cours.

Cependant, après une hausse de l'ordre de 30% depuis le début de l'année et en dépit de la solidité de ses fondamentaux, le titre leur paraît désormais bien valorisé. 'Le titre offre peu de potentiel haussier à court terme suite à sa récente ré-appréciation', conclut la note de recherche.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI