Bourse > Actualités > Avis des brokersffrfrfr > Petrofac : SG à l'achat dans le sillage de Schlumberger

Petrofac : SG à l'achat dans le sillage de Schlumberger

tradingsat

(CercleFinance.com) - Société Générale a relevé ce matin de conserver à l'achat son conseil sur le titre du groupe britannique d'ingénierie pétrolière Petrofac. Principaux arguments : d'abord la visibilité offerte par le carnet de commandes du groupe, mais aussi une éventuelle participation à la consolidation du secteur parapétrolier dans le sillage de l'acquisition de Cameron annoncée hier par Schlumberger. L'objectif de cours à 12 mois est légèrement ajusté de 905 à 900 pence.

A la Bourse de Londres, l'action Petrofac prend ce matin 5,3% à 836 pence.

Hier en effet, Schlumberger, le géant mondial des services parapétroliers, a annoncé l'acquisition de Cameron International, équipementier spécialisé dans les systèmes de vannes, à travers une transaction en numéraire et en actions valorisant la cible 14,8 milliards de dollars.

'L'industrie parapétrolière offshore fait tout son possible pour abaisser les coûts de développement des projets d'hydrocarbures afin de faire face à une période très difficile de prix du baril déprimés', commentent les analystes de Société Générale.*

Toutefois, dans le secteur pétrolier, réduire les coûts n'est pas la seule voie possible. Améliorer l'efficacité des extractions fait aussi partie des éventualités, et c'est selon SG le sens de l'acquisition de Cameron : 'Schlum' va intégrer directement les vannes de Cameron à ses systèmes d'instrumentation et à sa plate-forme logicielle, ce qui devrait déboucher sur une hausse de la productivité des réservoirs et une baisse du coût d'extraction du pétrole.

SG estime aussi que le 'deal' entre Schlumberger et Cameron, qui est jugé aussi important que la coentreprise formée dernièrement par Technip et FMC Technologies, n'est pas le dernier rapprochement dans le secteur parapétrolier.

Ces rapprochements pourraient en effet forcer des acteurs comme Saipem et Petrofac à réagir s'ils ne veulent pas rater le rebond sectoriel anticipé pour 2017 et 2018.

Petrofac pourrait par exemple renforcer une alliance que SG juge faible avec McDermott, ce qui pourrait aller jusqu'à un rachat. Mais le groupe pourrait aussi être la cible d'une OPA. Il est aussi jugé plus résilient que ses pairs, grâce notamment à un carnet de commandes de 20,5 milliards de dollars représentant trois ans d'activité. Le rendement offert par le titre atteint enfin près de 6%. Ce qui justifie le nouveau conseil d'achat.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...