Bourse > Actualités > Avis des brokersffrfrfr > Nomura passe à l'achat

Nomura passe à l'achat

tradingsat

(CercleFinance.com) - Dans le cadre d'une note sectorielle sur les valeurs minières du cuivre, Nomura a distingué le titre Antofagasta. Le bureau d'études a relevé son conseil de 'réduire' à 'achat', son objectif de cours est relevé de 1.500 à 1.650 pence.

En Bourse de Londres ce matin, l'action 'Fags' s'affiche en hausse de 1,5% à 1.250 pence.

Ce groupe tire son nom de la ville chilienne éponyme, et ses principaux actifs miniers sont d'ailleurs basés au nord du Chili. Mais le titre est coté à Londres où il fait partie de l'indice FTSE 100.

Producteur de cuivre et de molybdène, Antofagasta est aussi un groupe 'intégré' : il détient le premier réseau de transport ferroviaire régional, une partie d'un opérateur énergétique et une concession de distribution d'eau. Près des deux tiers de son capital sont contrôlés par la famille Luksic. Jean-Paul Luksic en est d'ailleurs le patron.

Selon Nomura, le marché du cuivre est bien parti pour rester déficitaire jusqu'en 2014 en raison des retards dans le développement de projets miniers, de la baisse des teneurs des minerais et de difficultés opérationnelles. Malgré un contexte moins porteur et bien qu'elle ralentisse, la demande de cuivre est attendue en hausse de 4% en 2012. Si le cours actuel du métal orangé incite toujours les minières à l'investissement, l'arrivée de nouvelles capacités prendra du temps.

D'un point de vue boursier, poursuivent les analystes, nombre de valeurs cuprifères se traitent au-dessous de leur valeur d'actif net, de l'ordre de 20% en moyenne. “Il semble que les actions des mines de cuivre valorisent un prix de la livre de métal de 2,40 dollars à long terme”, alors que le prix spot actuel comme celui des contrats à terme de 27 mois est d'environ 3,50 dollars.

Dans le secteur, Antofagasta fait partie des valeurs préférées de Nomura car elle combine potentiel de croissance et qualité. La compagnie leur semble avoir le potentiel pour devenir l'un des “grands noms du secteur d'ici 2020”. En outre, le groupe a récemment fait un point avenant quant aux perspectives de ses actifs de Caracoles et Telegrafo.

Nomura table sur un bénéfice par action Antofagasta de 2,28 dollars en 2011 et de 3,22 dollars en 2012.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés. Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...