Bourse > Actualités > Avis des brokers > Nomura n'y croit définitivement pas, vise 9,1 dollars

Nomura n'y croit définitivement pas, vise 9,1 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Hier sur Nasdaq, l'action Research in Motion (RIM) a terminé en hausse de 2,1% à 11,2 dollars US. Mais selon les analystes de Nomura, le titre de l'équipementier télécoms canadien, bien connu pour ses 'smartphones' BlackBerry, pourrait bien encore chuter vers neuf dollars, soit une baisse de 20% qui viendrait s'ajouter à celle de 22,5% déjà subie depuis le début de l'année. S'il reste 'neutre' sur le titre, Nomura a abaissé son objectif de cours de 13,25 à 9,10 dollars.

Dernièrement, RIM a indiqué qu'il avait terminé le premier trimestre de son exercice en cours sur une perte opérationnelle (hors exceptionnels). 'Le management l'a expliqué par une part de marché contestée et un environnement de prix difficile qui devrait persister durant les prochains trimestres', rappelle la note de recherche.

Chez Nomura, on se demande si le problème n'est pas plus profond : certes, la direction semble croire que le nouveau système d'exploitation BlackBerry 10 qu'elle vient de rendre public va permettre au groupe de retrouver de l'allant, et que ses difficultés ne sont que temporaires.

Les analystes tablent, eux, sur 'une perte constante de compétitivité, une baisse sensible des ventes unitaires et, à long terme, des pertes financières sur l'activité de terminaux mobiles'. En clair, ils ne pensent pas que la stratégie du groupe sera couronnée de succès.

D'ailleurs, RIM devrait selon Nomura aligner les pertes opérationnelles jusqu'en 2014. Certes, les abonnements perçus par le groupe auprès des opérateurs pour l'abonnement à ses services de données devraient rester profitables. Mais tel ne sera pas le cas de l'activité de fabrication et de vente de terminaux mobiles, confrontée aux rudes concurrents que sont Apple, les téléphones utilisant le système d'exploitation Android de Google, et ceux “tournant” sous Microsoft.

Quid alors d'une éventuelle OPA sur RIM ? Jusqu'à présent, constate Nomura, 'les acheteurs 'stratégiques' potentiels ont semble-t-il montré peu d'empressement à racheter le groupe'.

Restent les éventuels acquéreurs financiers, que la branche Services pourrait intéresser. Mais ceux ci pourraient ne pas sortir du bois avant que le titre ne dégringole sous six dollars, pronostique Nomura.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés. Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI